AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Avatar : Kim HyunJoong
Absence : Mercredi et Jeudi, cours toute la journée.
Posts : 42
Age : 29
Situation : Celibataire endurci !
Ambition : Ouvrir son restaurant
Études : 3ème en Finance à Todai... Dur
À l'école : Je m'implique pas moi... Basket ?
Profession : Etudiant en Finance et Serveur à mi-temps
Agenda : ¤ Battre le record 'Manger le plus de chamallows en une heure !'
¤ Devenir Mister Sourire du Japon.
¤ Faire le plat de nourriture le plus grand du monde... Déjà qu'il y ait un record à battre serait bien.
¤ Mettre un post-it pour penser à nourrir Chupa Chups. Important !!!
MessageSujet: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Mar 7 Déc - 20:41

Cela faisait 15 minutes que Kazuo faisait les 100 pas dans son appartement, allant de sa chambre jusqu’à la cuisine, en regardant toutes les secondes l’heure : peut être espérait-il que cela passe plus vite?
Vous vous demandez sûrement ce qu’il attend dans cette tenue qui dit qu’il va sortir toute la nuit ? Tout simplement que l’heure du dîné soit finit. Il était 10h30 bien tassé et notre héritier hésitait à sortir. Roh va, il devait quand même avoir finit de manger non ?
Qui ça ? Ah bah Hiroto par dit ! C’est logique… Non ?

En mangeant, Kaz’ avait eut, pour changer, cette soudaine envie de sortir pour aller dans un Night club. Sauf que voilà, y aller seul, ce n’était pas des plus sympathique et donc, il avait décidé d’y aller avec Hiroto. Il attendait donc patiemment dans son appartement que ce dernier daigne finir de manger. Attrapant une pomme dans la panière à fruit, il mordit dedans et reprit sa marche pour battre le record de 200 pas (rien à voir je sais Xd). En même pas une minute, il ne restait de la pomme qu’un petit trognon, sauf que voilà, Kazuo réalisa qu’il fallait se relaver les doigts… Fichtre…
Hop, un petit coup à la salle de bain et le voilà de nouveau prêt.
Il regarda pour la unième fois l’heure et, décidant qu’il était temps, mit son manteau, attrapa les clefs de sa mini et sortit de son appartement en prenant soin de bien fermer à clef. Oui, tête en l’air comme il est, il a déjà oublié de fermer… Baka…
Une fois dans sa voiture, il mit le chauffage à fond ainsi que la musique, histoire de se mettre dans le bain. Direction Maison Hiroto, chemin qu’il connaît à présent par cœur pour le nombre de fois qu’il est aller chez son compagnon.

Il ne mit pas longtemps à arriver dans la rue de son fidèle ami, il se gara très rapidement et sautilla vers la porte d’entrée de l’immeuble. Il prit l’escalier, monta 4 à 4 les marches et sortit dans le couloir. Il dut très vite faire demi tour quand il se rendit compte qu’il s’était trompé d’un étage. Remontant les escaliers et après avoir vérifié à deux fois que c’était cette fois-ci le bon étage, se remit à sautiller tout en traversant le couloir. Arrivé devant la porte de l’appartement de son ami, il regarda de nouveau l’heure : 22h57. Il était encore un peu tôt, les clubs étaient encore vide à cette heure-ci mais bon, le temps que son ami s’habille, ils n’allaient pas y arriver avant 00h00.

Ding dong ! Ding dong !

‘Hiroto chéri, c’est moiiiiiii !!!!!!!’


Silence… Personne ne semblait bouger dans l’appartement. Serait-il partit ? Pourtant, il en mettrait sa main à couper, il était sûr que son ami ne travaillait pas ce soir.
Quoi ? Je ne vous l’ai pas dit ?
Non, Kazuo n’a pas appelé son ami pour lui proposer de venir avec lui, il va l’emmener de force, l’habiller lui même si cela est nécessaire, lui mettre des menottes et le traîner jusqu’à la voiture pour qu’il vienne avec lui … Et oui, quand il a une idée en tête l’héritier, elle ne la quitte plus. Faut dire, il a toujours été ainsi notre futur cuistot, s’invitant chez les gens, préparer des soirées sans même les prévenir. Une salle habitude ? Oui et non, il ne ferai pas cela avec des inconnus, mais il connaît Hiroto depuis un moment et sait donc comment il réagirait à ce genre ‘d’événement’. De plus, son ami le connaît, il devrait, maintenant, être habituer à ce genre de comportement de la part de Kaz’.
Collant son oreille contre la porte, il sortit une petite phrase de mécontentement accompagné d’une grimace. Il remit son doigt sur la sonnette et le retira pas après de longues instants.

Ding dong ! Ding dong ! Ding dong ! Ding dong ! Ding dong ! Ding dong !!!!!

Et non, l’idée que Hiroto puisse être sortit ne lui est même pas venu à l’esprit. Si c’est le cas, il peut attendre longtemps le japonais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/t90-sanada-kazuo-finich http://madeinjapan.forum-canada.com/t165-sanada-kazuo

avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya × Crédit Karo
Posts : 242
Age : 30
Situation : Célibataire
Ambition : Être acteur (c'est un peu mal barré mais bon...)
Profession : Barman
Agenda : → Faire les courses.
→ Ne pas me faire virer de mon bar actuel une fois de plus.
→ Déposer des fleurs pour Ryu.
→ Acheter un paquet de clopes.
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Mar 7 Déc - 21:49

    Et une journée de travail terminée. Aujourd'hui, c'est Hiroto qui devait fermer le bar. Cette journée a été très fatiguante entre les jeunes filles qui lui parlaient sans cesse en espèrer attirer son attention et les hommes qui n'étaient jamais contents de ce qu'on leur servait. Enfin bon, après tout, c'était tous les jours comme ça, donc il s'était bien habitué à ces genres de clients. Le jeune serveur jeta un oeil à sa montre : dix-neuf heures, l'heure qui annonçait la fin de sa journée de travail. Voyant que personne ne se trouvait à présent dans le bar, le jeune homme en profita pour fermer les volets de son lieu de travail, puis d'y sortir rapidement. Il réajusta le col de sa veste noire en cuir, puis prit le chemin du retour, en direction de chez lui. Dire que chaque soirée, il était bien heureux de retrouver son petit appartement, là où il pouvait enfin être seul, respirer... Il mit les mains dans les poches de sa veste, celle-ci n'étant même pas fermée. Le jeune homme n'avait pas pris sa chère moto noire, puisqu'il habitait pas loin d'où il travaillait. Il détacha ses cheveux qu'il avait attachés en petite queue pour travailler.

    Arrivant à l'immeuble de sa résidence, il poussa la porte d'entrée et se dirigea vers l'ascenseur. Il appuya sur le bouton indiquant l'étage où il résidait, puis il attendit que l'ascenseur montât, s'adossant contre un des quatre murs en attendant. Il poussa un long soupir, fermant les yeux. Il songea à ce qu'il pourrait bien faire ce soir. Oh après tout, il verra bien ce qui pourra l'occuper une fois arrivé. Lorsqu'il arrivât à l'étage, Il sortit de l'ascenseur et se dirigea vers la porte, qui portait le numéro de son appartement. Il sortit les clés de sa poche de veste puis les pénétra dans la serrure, les tournant vers un côté. Il ouvrit la porte de son appartement, prenant soin de la refermer derrière lui. Il ne voudrait pas que l'on entre chez lui pas effraction ou quelque chose du genre.

    Ôtant sa veste noire en cuir, il mit cette derrière négligemment sur un porte-manteau et se déchaussa par la suite. Il traîna les pieds jusqu'au salon, pour qu'il se laissa tomber sur son canapé en cuir blanc. Confortablement installé, Il sortit de sa poche de jean - troué au niveau du genou avec une chaîne au niveau de la taille - un briquet ainsi qu'un paquet de cigarettes. Il en sortit une de la boîte, la plaça entre ses lèvres fines, puis l'alluma d'un petite flamme de son briquet. Il retira ensuite sa cigarette de sa bouche à l'aide de deux doigts, laissant échapper d'entre ses lèvres une bouffée de fumée. On lui avait souvent dit qu'il ne devait pas fumer, ce ce n'était pas bon pour sa santé, que cela lui pourissait même la vie. Mais à quoi bon, sa vie était déjà foutue en l'air, il n'était plus à ça près. Et puis cela faisait deux ans qu'il s'était mis à fumer, il en était encore vivant aux dernière nouvelles. Après tout, si ça pouvait le faire changer d'idées, cela ne posait aucun inconvénient.

    Vers vingt-et-une heures, il se leva du canapé afin de se préparer à manger. Il mangeait très tard le soir; mais il s'en fichait pas mal. Il était chez lui, il pouvait manger à l'heure qu'il voulait, et ce n'était pas comme si il était un estomac sur pattes. Arrivant dans la cuisine, il enfila un tablier bleu marine, et prépara un bon bol de ramen pour lui. Hiroto était plutôt un bon cuisinier, il avait réussit à s'y habituer depuis qu'il avait seize ans. On lui avait même fait remarquer que sa nourriture était très bonne, pour dire qu'on prenait plaisir à manger sa cuisine. Le repas prêt, il prit son temps de manger son bol de ramen, sans se presser. Il aimait quand il pouvait prendre autant de temps qu'il voulait, car ce n'était pas le cas quand on était serveur dans un bar. Ayant pris son repas, il nettoya sa vaisselle au levier à la main, frottant jusqu'a ce qu'elle fusse impeccable. Hiroto n'avait pas acheté de lave-vaiselle, puisqu'il savait qu'il ne s'en servirait que très rarement, et qu'un levier lui suffisait amplement. Et en plus, ce sera une chose en moins à payer. Il retourna ensuite dans le salon, il se réinstalla dans son canapé, complètement affalé, et alluma la télévision. Il mit la chaîne qui passait en ce moment un match de baseball, et alluma une nouvelle cigarette. Pendant qu'il regardât le match, il n'avait pas passé deux minutes sans avoir de cigarette à portée. Il aurait même presque finit son paquet.

    Jusqu'au moment où la sonnette de son appartement se mit à sonner. Hiroto fronça les sourcils, regardant l'heure de sa pendule. 22h57. Quel crétin viendrait sonner aux portes des gens à cette heure-ci ? Rah mais la personne ne devait vraiment avoir rien d'autre à faire de sa vie ! Cette sonnerie fut suivie par une voix assez familière.

    -Hiroto chéri, c’est moiiiiiii !!!!!!!

    Il reconnut aussitôt Kazuo, l'espèce de type qui lui servait accessoirement de meilleur ami. Hiroto ne fut pas surpris au "chéri" que Kazuo avait mentionné, cela ressemblait tellement à son ami. Il repoussa sa tête en arrière, poussant un soupir. Mais qu'est-ce qu'il voulait, celui-là à cette heure aussi tardive ? Serait-ce une blague ou quelque chose du genre ? Si c'était le cas, il n'était pas prêt de prendre ka peine de se lever pour aller lui ouvrir. Il oublia pendant sa longue réflexion de justement lui ouvrir la porte, et la sonnette résonna encore plus dans l'appartement par conséquent. Hiroto ne sursauta pas, et éteignit la télévision. Gardant sa cigarette à la main, il se leva du canapé pour aller ouvrir la porte à Kazuo. Il vit alors ce visage bien trop familier pour lui, et Hiroto prit un air assez exaspéré, mais cependant calme.

    -T'as vu l'heure ?

    Question qu'il ne pût s'empêcher de poser, puisqu'il se demandait si son meilleur ami ne s'était pas trompé d'heure, voir de jour. Le jeune homme se demanda bien qu'est-ce qui pouvait bien amener Kazuo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/takano-hiroto-t149.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/hiroto-s-relationships-t151.htm

avatar
Avatar : Kim HyunJoong
Absence : Mercredi et Jeudi, cours toute la journée.
Posts : 42
Age : 29
Situation : Celibataire endurci !
Ambition : Ouvrir son restaurant
Études : 3ème en Finance à Todai... Dur
À l'école : Je m'implique pas moi... Basket ?
Profession : Etudiant en Finance et Serveur à mi-temps
Agenda : ¤ Battre le record 'Manger le plus de chamallows en une heure !'
¤ Devenir Mister Sourire du Japon.
¤ Faire le plat de nourriture le plus grand du monde... Déjà qu'il y ait un record à battre serait bien.
¤ Mettre un post-it pour penser à nourrir Chupa Chups. Important !!!
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Jeu 30 Déc - 19:34

Kazuo entreprit de refaire les 100 pas, mais cette fois-ci devant la porte de son ami. Après avoir sonné deux fois, il était en train de se poser des questions : Etait-il chez lui ? Apparemment non. Mais quand même, il lui aurait ouvert en entendant sa voix … A moins qu’il ne souhaite pas voir son ami ? A cette pensée, Kazuo se stoppa dans ses ronds et hocha la tête.
Impossible…
Il se remit à faire ses 100 pas tout en cherchant une autre solution à son problème.
Hiroto n’est tout simplement pas chez lui alors… Au travail ? Non, il était sur à 99,99% qu’il ne travaillait pas ce soir. Alors… Serait-il sortit ? Possible mais il ne voyait pas son ami sortir souvent, surtout sans lui. Se vanter ? Jamais… Non…
Kazuo ne voyait que cette solution qui était la plus possible bien que cela ne lui convenait toujours pas. Il soupira et fixa un moment la porte puis alla sonner pour la troisième fois.

Mais la porte s’ouvrit enfin, notre héritier se redressa vivement, un grand sourire pendu à ses lèvres. Vous savez, ce genre de sourire qui fait penser à un enfant qui a fait une bêtise… Oui, baka jusqu’au bout notre Kaz’.
L’heure ? Oui et bah quoi l’heure ? le cuisiner haussa les épaules comme s’il n’avait pas comprit la question, comme si elle était débile.

‘Bah quoi l’heure ? C’est parfait non ?’

Pauvre Hiroto, des points d’interrogations venaient sûrement d’apparaître dans sa tête. Mais que veut son abruti de meilleur ami ?
Sans lui laisser le temps de dire quoi que se soit, Kazuo le poussa pour s’inviter dans son apparemment, balayant en même temps la fumé qui s’échapper de la cigarette de son ami. Il referma la porte et alla dans le séjour. Il se tourna de nouveau vers son ami et le regarder des pieds jusqu'à la tête. Il ne put s’empêcher d’émettre une grimace montrant un sorte de mécontentement sur la façon dont était sapé Hiroto.

‘Bouha… Va falloir changer ça. C’est pas une tenue pour ce qu’on va faire.’

Et qu’est ce qu’ils vont faire ? Bah aller en boite par dit. C’est logique non ? Pas pour le serveur qui devait vraiment se poser des questions sur le comportement de son ami.
Allant dans sa chambre, il ouvrit tous les tiroirs et penderie qui pouvait contenir des vêtements et regarda le tout. Il plongea alors sa tête dans la penderie pour farfouiller dans les recoins recoin les plus improbable qu’il puisse y avoir. Il sortit plusieurs vêtements qu’il balança sur le lit. Il fit de même dans les tiroirs et quand il eut finit, il se tourna vers les vêtements posés sur le lit.
Pffff …
Il médita quelques instants avant d’attraper le jean avec un haut qu’il avait déjà vu que son ami. Cette tenue sera parfaite.

‘Bon, arrête de fumer et vient donc t’habiller, on a pas de temps à perdre. Aller !!!’

Les bras de Kazuo gesticulèrent dans tous les sens, histoire d’appuyer l’impatience dans ce qu’il avait dit.
Kaz’…
Hum… ?
Quand comptes-tu dire à ton meilleur ami où tu l’emmènes ?
Bah quand il le demandera, sûrement… Ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/t90-sanada-kazuo-finich http://madeinjapan.forum-canada.com/t165-sanada-kazuo

avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya × Crédit Karo
Posts : 242
Age : 30
Situation : Célibataire
Ambition : Être acteur (c'est un peu mal barré mais bon...)
Profession : Barman
Agenda : → Faire les courses.
→ Ne pas me faire virer de mon bar actuel une fois de plus.
→ Déposer des fleurs pour Ryu.
→ Acheter un paquet de clopes.
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Ven 31 Déc - 13:49

    Hiroto vit son ami hausser les épaules, comme si ce dernier n'avait pas bien regardé sa montre, ou alors comme si c'était tout à fait normal de sonner chez les gens à pratiquement 23 heures. Hiroto espèrait au moins que ce n'était pas parce que Kazuo avait bu un petit coup de trop, cela l'ennuierait de gardait un bourré chez lui. Mais son ami ne semblait pas sentir l'acool, donc ça devrait aller.

    -Bah quoi l'heure ? C'est parfait non ?
    -Ah ?!


    Il se foutait de lui, ah ouais ? « Parfait » ? Mais qu'est-ce qu'il avait dans la tête, bon sang ? Hiroto fit les yeux ronds, comme s'il avait entendu la plus grosse bêtise du monde. Il pensa que Kazuo devrait sérieusement songer à aller voir un psychologue, parce que là devenait grave. Alors que le jeune homme resta ébahi, son meilleur ami le poussa afin de rentrer dans son appartement. Hiroto resta figé deux secondes puis se retourna vers Kazuo, qui repoussa la fumée de la cigarette du châtain à l'aide de sa main. Non mais en plus, cet étudiant se permettait de s'inviter tout seul chez lui ? Ca n'allait pas le faire entre les deux ! Le jeune serveur leva les yeux au plafond, tandis que son ami referma la porte. Hiroto le suivit des yeux pendant qu'il se dirigea dans le séjour, comme si le jeune homme avait dit à son meilleur ami de faire comme chez lui. Lorsque Kazuo se tourna vers lui, il le regarda de haut en bas puis fit une grimace. Hiroto fronça les sourcils, pourquoi le regardait-il ainsi ? Et pourquoi il avait l'air dégoûté en le voyant ? Le jeune homme ne comprenait plus rien.

    -Bouha… Va falloir changer ça. C’est pas une tenue pour ce qu’on va faire.
    -Hein ? De quoi ?


    Pas de réponse. Hiroto trouvait vraiment étrange son ami. Mais qu'est-ce qui lui prenait à la fin ? Où est-ce qu'il comptait l'emmener, exactement ? La tête du jeune homme sembla tourner, tellement il ne comprenait plus rien. Il suivit alors son ami jusqu'a sa chambre. Pourquoi dans sa chambre ? Ah, pour la tenue. Mais la tenue de quoi ? C'était une question sans réponse. Hiroto se figea à nouveau lorsque son ami se mit à fouiller dans son armoire et à éparpiller ses vêtements sur son lit. Non mais pour qui il se prenait à mettre le bordel dans sa chambre ?! Zen Hiroto, zen... Tous ses tiroirs et sa penderie finirent vides d'un coup. Si ça continuait, il allait même sortir ses chaussettes et ses boxers. Puis, son ami inspecta ses vêtements qui se trouvaient sur son lit et sembla réfléchir. Il saisit ensuite un jean et son tee-shirt rouge avec des inscriptions en lettres gothiques noires avec en dessous un aigle argenté. Hiroto se mordit la langue, se retenant de piquer une crise. Il remit alors sa cigarette dans sa bouche, fumant un bon coup. Cela devrait le calmer. Lorsque tout à coup son ami l'interrompit.

    -Bon, arrête de fumer et vient donc t’habiller, on a pas de temps à perdre. Aller !!!

    Son ami gesticula ses bras dans tous les sens, juste comme un enfant qui devenait impatient. Ce fut à Hiroto de le regarder de haut en bas. Non mais il n'allait pas bien, lui. Il fallait sérieusement qu'il se calmait. Il leva une nouvelle fois les yeux au plafond. Il garda cependant sa cigarette entre les doigts, mit ses mains sur les épaules de Kazuo pour le calma et le regarda dans les yeux.

    -Je ne m'habillerai qu'à une condition : où tu comptes m'emmener ?

    Oui parce qu'il vaudrait mieux qu'il sache quand même où il allait se faire embarquer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/takano-hiroto-t149.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/hiroto-s-relationships-t151.htm

avatar
Avatar : Kim HyunJoong
Absence : Mercredi et Jeudi, cours toute la journée.
Posts : 42
Age : 29
Situation : Celibataire endurci !
Ambition : Ouvrir son restaurant
Études : 3ème en Finance à Todai... Dur
À l'école : Je m'implique pas moi... Basket ?
Profession : Etudiant en Finance et Serveur à mi-temps
Agenda : ¤ Battre le record 'Manger le plus de chamallows en une heure !'
¤ Devenir Mister Sourire du Japon.
¤ Faire le plat de nourriture le plus grand du monde... Déjà qu'il y ait un record à battre serait bien.
¤ Mettre un post-it pour penser à nourrir Chupa Chups. Important !!!
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Mer 12 Jan - 0:14

Faire comme chez lui ? Oui, une salle habitude de notre ténébreux qui à tendance à faire… bah oui, comme chez lui. Il se sent facilement à l’aise, que voulez vous, on peut pas lui en vouloir. Mais bon, je vous rassure quand même, il n’est pas comme ça avec tout le monde. Il ne se permettrait pas de rentrer chez une personne qu’il connaît que depuis deux jours non… Bête mais pas con… Il le fait juste avec des amis proches chez qui il est déjà aller. Et c’est la cas de son meilleur ami.
Alors oui, sans gêne, il s’invite, referme la porte, retirer ses chaussures pour mettre des chaussons, fait le tour de l’appartement, histoire de faire une inspection des lieux. Et oui, tout cela sans rien avoir demandé à son très cher Hiroto. Mais n’a-t-il pas l’habitude, à force ?

Donc, après avoir fait le tour du domicile, Kazuo ne peux s’empêcher de dévisager de haut en bas son ami. Il fit une rapide inspection de sa tenue vestimentaire qui, il faut l’avouer, n’était pas tellement approprié pour leur soirée de prévu. Pfff… C’est même horrible…
Il est en mode glandage le Hiroto ou quoi ? oO
Sans perdre une seconde et sans laisser le temps au serveur d’en placer une, direction la chambre où il vida littéralement l’armoire de son ami. L’entendre gueuler ? C’est bizarre que cela ne soit pas encore fait. Mais il a sûrement d’autre chat à fouetté, comme savoir pourquoi ce cirque.
Mais je vous rassure, Kazuo est quelqu’un maniaque (la bonne blague) et donc, avant de partir, il remettra tout en ordre. Oui, que en ordre, mais peut être pas à la bonne place…
Après avoir choisit les bons vêtements, il se tourna de nouveau vers son meilleur pour lui ordonner presque d’arrêter de fumer pour venir s’habiller.
Silence, il continu de fumer. Faut-il qu’il lui arrache la cigarette d’entre ses lèvres pour aller l’écraser lui même ?

Nani ? Où il compte l’emmener ?
Pas encore dit ?
Et bah non…
Désespérant vous ne trouvez pas ?
Un sourire vint s’installer sur le visage d’ange de l’héritier qui se laissa aller en arrière tout en croisant les bras sur son torse.

‘Si tu dis oui, je te le dit !’

Dit-il comme un gamin de 6 ans…
Mais le ténébreux changea très vite d’avis quand son ami lui lança un regard insistant. Pas le moment de faire des blagues pourris. Quoi que, au moins, il aurait été sur qu’il serait venu… Ou pas… Car connaissant son ami, il n’aurait jamais marché dans ce genre de ‘pacte’.
Il capitula très vite et se décida enfin à lui avouer sa mission du soir.

‘Je t’emmène en boite pour s’amuser toute la nuit, draguer, boire et pour toi, en option fumer !!! Alors, alors alors ? Let’s go !’

Il fit les yeux digne du chat potté, tout rond, tout mignon à croquer. Impossible d’y résister… !

‘Aller, s’to plait, on va bien s’amuser, pour une fois que j’ai un jour de congé pour passer une soirée entre potes… Et puis… Et puis si tu viens pas, je range pas le bordel que je viens de foutre !!!’

Chantage ? Vous avez dit chantage ?
Vous avez taper dans le mille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/t90-sanada-kazuo-finich http://madeinjapan.forum-canada.com/t165-sanada-kazuo

avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya × Crédit Karo
Posts : 242
Age : 30
Situation : Célibataire
Ambition : Être acteur (c'est un peu mal barré mais bon...)
Profession : Barman
Agenda : → Faire les courses.
→ Ne pas me faire virer de mon bar actuel une fois de plus.
→ Déposer des fleurs pour Ryu.
→ Acheter un paquet de clopes.
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Sam 15 Jan - 12:19

    -Si tu dis oui, je te le dit !

    Il se foutait de lui ou quoi, là ? Non non non, Hiroto ne se laissait pas avoir par ce genre de choses, juste quand il était tout petit. Le jeune homme lev les yeux au plafond, poussant un mince soupir. Ce qu'il pouvait être désespérant ce Kazuo, quelques fois. Croisant les bras au niveau du buste, fixant le regard de son meilleur ami. Comme si son message voulait dire clairement "Tu me le dis sans faire d'histoires !". De toute châtain, le jeune homme ne lui laissait pas le choix, car Kazuo lui devait d'un minimum d'obéissance quand il était chez lui. Non non Hiroto ne jouait pas le dictateur ! Enfin, son ami finit par céder, sous la victoire du châtain.

    -Je t’emmène en boite pour s’amuser toute la nuit, draguer, boire et pour toi, en option fumer !!! Alors, alors alors ? Let’s go !

    C'était une blague, ça ? Oui oui, cela devait sûrement être une blague. Kazuo n'arrêtait pas de lui en faire alors il n'y avait pas de doute. Comme si son ami allait l'emmener en boîte et le forcer à faire le fou pendant toute la nuit. Vous avez vu Hiroto ? Vous le voyez s'éclater en boîte, draguer des filles comme un Don Juan, boire un nombre infini de verres d'alcool ?! Pour ce qui était de fumer, c'était déjà fait par contre. Mais Hiroto dut se détromper qu'il s'agissait d'une plaisanterie, car son meilleur ami était en train de lui faire des yeux doux. On aurait dit un enfant qui suppliait quelque chose à sa maman. Le jeune homme tenta de regarder autre part, évitant de croiser ce regard aussi suppliant.

    -Aller, s’to plait, on va bien s’amuser, pour une fois que j’ai un jour de congé pour passer une soirée entre potes… Et puis… Et puis si tu viens pas, je range pas le bordel que je viens de foutre !!!

    Il venait de dire quoi, là ? Qu'il oserait de pas réparer tout ce bazar qu'il avait provoqué chez lui ? Alors là, il risquait la potence, ou même la guillotine ! Mais comment le condamner à mort sous les mêmes yeux que le Chat Potté ? Là, il l'avait piégé. C'était la première fois où Hiroto s'était senti aussi vaincu face à Kazuo. Réfléchissant, le jeune homme se frotta la nuque. D'un côté, il n'avait aucune, mais alors même pas la moindre envie de mettre les pieds dans une boîte de nuit, à moins de vouloir vivre son pire cauchemar. Mais d'un autre côté, avait-il vraiment le choix ? Oui, s'il tenait à ranger lui-même son appartement. Alors, quel était le pire ? Telle est la question. Quel chantage, n'empêche ! Hiroto enleva sa main de sa nuque, regardant bien Kazuo droit dans les yeux.

    -Bon, si tu y insistes tant, arpès tout...

    Oui, il venait de s'avouer vaincu. Sauf qu'il n'avait pas terminé sa phrase. Et oui, Hiroto ne se laissait pas facilement avoir, il avait tout de même quelques conditions à donner.

    -... mais, ne t'attends pas à ce que je fasse l'imbécile pendant toute la nuit, ce qui veut dire que je ne draguerai pas, je ne buverai qu'un verre grand maximum et éventuellement je fumerai. Et comme il se doit, tu devras ranger mon appartement. Et si t'essaies d'y échapper, tu feras carrément le ménage ! Compris ?

    Il ne lâcha pas son ami du regard, car il n'allait pas céder si le pacte ne conviendrait pas à Kazuo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/takano-hiroto-t149.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/hiroto-s-relationships-t151.htm

avatar
Avatar : Kim HyunJoong
Absence : Mercredi et Jeudi, cours toute la journée.
Posts : 42
Age : 29
Situation : Celibataire endurci !
Ambition : Ouvrir son restaurant
Études : 3ème en Finance à Todai... Dur
À l'école : Je m'implique pas moi... Basket ?
Profession : Etudiant en Finance et Serveur à mi-temps
Agenda : ¤ Battre le record 'Manger le plus de chamallows en une heure !'
¤ Devenir Mister Sourire du Japon.
¤ Faire le plat de nourriture le plus grand du monde... Déjà qu'il y ait un record à battre serait bien.
¤ Mettre un post-it pour penser à nourrir Chupa Chups. Important !!!
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Dim 16 Jan - 22:03

Chantage, un terme, ou plutôt une chose que notre héritier peut faire facilement mais qui ne dure guère longtemps avec lui. Oui, tel un enfant de 6 ans, il fallait qu’il lui dise ça : Si tu dis oui, je te le dit. Mais sous se regard quelque peu insistant et qui voulait en dire long, Kazuo finit, sans vraiment combattre, par abdiquer.
Il lui avoua alors très vite ses intentions de la soirée, l’endroit où il comptait emmener son ami et tous ce qu’ils allaient bien pouvoir faire. Bref, la total en même pas trois secondes de paroles. Rapide quand il veut.
A la vu de la tête tirer par son ami qui devait douter de ses bonnes intentions, il lui sortit ces fameux yeux digne du Chat Potté. Regard dont personne, vraiment personne ne pouvait y résister. Et donc, il devait obligatoirement dire oui… Sinon quoi ? Sinon, attention à la colère de Kazuo qui peut être… dévastatrice…
Pour pimenter le tout, il lui fit du nouveau du chantage, lui promettant presque que s’il n’acceptait pas sa proposition de soirée, il ne rangerait pas les vêtements étalés en vrac sur son lit. Pour du chantage, c’est du chantage, car vu le bordel… C’était assez désespérant de ranger tout ça…

S’il insiste ? je veux qu’il insiste, sinon, ça ne serai plus Kazuo…
Mais quand son ami prononça le début de sa phrase, le futur cuistot ne put s’empêcher de laisser paraître une lueur d’espoir dans son regard. Ses yeux commencèrent à pétillant de bonheur. Mais quand il entendit la fin de la phrase, il grimaça tout en ronchonnant tout bas. Ne l’avait-il pas cherché au fond ? Si et il l’assumait… A moitié.
Il commença à peser le pour et le contre de la proposition de son ami. Le regardant de nouveau, il refit ses yeux du Chat Potté tout en prenant la parole d’une voix la plus douce possible.

’Pour ce qui est de faire l’imbécile, je le ferai pour deux, promis mais…Deux verres ? Juste deux, pas plus ><’

Comment négocier la chose…
Pour ce qui était de faire l’imbécile, c’est sur, il était largement partant pour le faire à la place de son ami. Juste une façon de leur taper la honte, c’était marrant non ? Bref, pour ce qui est de s’amuser, faire le zouave, Kazuo était number one donc Hiroto n’avait pas besoin de s’inquiéter pour cela. De plus, être le seul danser déjanter de la piste, cela ne le dérangeait pas, du moment que son ami l’accompagnait un minimum…
Draguer après ? Ce n’était pas le genre de Kazuo d’aller en boite rien que pour ce faire une fille. Si on vient l’aborder certes, il ne rejettera personne, loin de là. Mais notre héritier à pour but, en allant en boite de s’amuser et non de se trouver une fille pour la nuit. Donc, no soucis pour ça, pas de drague !
Bon, pour ce qui est du verre, c’était en cours de négociation with Hiroto d’amour et pour ce qui est de fumer, no coment … !

‘Promis, je te range tout le bordel que j’ai foutu, ça sera niquel chrome. Tu auras même pas le temps de te changer que ça sera PARFAIT !!! Alors, marqué conclu ?’

Kazuo tendit sa main à son ami, et après que ce dernier l’ai frapper pour celer le pacte, notre héritier lui fourra les vêtements dans les mains et le poussa en direction de la salle de bain.

‘Toi tu te changes et moi je range !’

Après avoir fermer la porte derrière son ami (l’enfermant presque dans la salle de bain), Kazuo se tourna vers… le bordel, oui c’est le bon mot. Il soupira, plaçant ses mains sur ses hanches et après une examination total du rangement à faire, il se redressa et se mit au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/t90-sanada-kazuo-finich http://madeinjapan.forum-canada.com/t165-sanada-kazuo

avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya × Crédit Karo
Posts : 242
Age : 30
Situation : Célibataire
Ambition : Être acteur (c'est un peu mal barré mais bon...)
Profession : Barman
Agenda : → Faire les courses.
→ Ne pas me faire virer de mon bar actuel une fois de plus.
→ Déposer des fleurs pour Ryu.
→ Acheter un paquet de clopes.
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Mar 18 Jan - 22:32

    Hiroto ne put ignorer ces yeux que lui faisait son meilleur ami. Ce regard était si suppliant, si innocent (enfin il en avait l'air). Ne craque pas Hiroto, ne craque pas.

    -Pour ce qui est de faire l’imbécile, je le ferai pour deux, promis mais…Deux verres ? Juste deux, pas plus ><

    Le barman savait très bien que Kazuo serait capable de faire l'abruti pour deux, voir pour trois ! Ouf, un honneur de sauvé ! Oui, le jeune homme tenait à un minimum sa réputation, même s'il n'y aura personne qu'il ne connaissait. Alors que son ami tentait de négocier pour un verre, Hiroto voyait très bien qu'il était en train de le manipuler. Bon, "manipuler" était un peu fort, mais c'était dans l'idée. Évidemment, le châtain s'apprêtait aussitôt à refuser cette proposition, mais il ne pouvait résister les yeux doux de Kazuo. Rahlàlà celui-là, il le connaissait bien, même un peu trop. Mais une idée tordue parvint à Hiroto. Ce dernier sourit discrètement du coin de la lèvre puis fit comme si cette idée ne lui était pas parvenue à la tête.

    -Promis, je te range tout le bordel que j’ai foutu, ça sera niquel chrome. Tu auras même pas le temps de te changer que ça sera PARFAIT !!! Alors, marqué conclu ?
    -Marché conclu va, t'as gagné. Deux verres, ni plus.


    Hiroto tapa dans la main que tendait Kazuo, signe pour ce mettre d'accord sur ce marché en question. Héhé, Hiroto avait peut-être perdu la bataille, mais il n'avait pas perdu la guerre ! Le jeune homme reçut ses vêtements que lui fourra son meilleur ami, les tenant fermemant dans sa main. Il fut ensuite poussé par Kazuo vers la salle de bain, ne ripostant cependant pas. Il se posa néanmoins des questions jusqu'à ce qu'il fût arrivé dans la pièce où il avait été emmené.

    -Toi tu te changes et moi je range !

    Ses habits dans la main, il entendit subitement la porte claquer par surprise et se retourna. Elle était bien fermée par son ami, et entendit même les pas de ce dernier s'éloigner. Hiroto regarda autour de lui, puis soupira. Il déposa ses affaires sur une chaise puis retira son tee-shirt gris ainsi que son vieux jean troué. Il enfila par la suite son autre jean et son tee-shirt rouge avec des motifs. Il réajusta ses vêtements puis se mit devant le miroir, remettant en place correctement ses cheveux à moitié décoiffés. Il ne fit aucune préparation supplémentaire et sortit alors de la salle de bain. Le jeune homme alla enfiler à ses pieds des rangers noires, les mettant par au-dessus son jean.

    Hiroto mit ses mains sur ses poches, vérifiant s'il n'avait rien oublié. Si, deux choses même primordiales. Le briquet et le paquet de cigarettes. Il alla d'abord voir dans le salon, vérifiant s'il n'y avait pas laissé traîner. Apparemment, non. Il alla regarder dans la cuisine par la suite. Non plus. Le barman se souvint soudainement qu'il les avait laissées dans sa chambre. Oubliant le fait que Kazuo devait ranger cette pièce, il y entra sans gêne, cherchant ses deux bons copains. Il fit le tour de sa chambre, regardant sur sa table de chevet, son lit... Il se mit même à quatre pattes par terre pour chercher en-dessous de son lit. Mais où est-ce qu'il avait bien pu les mettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/takano-hiroto-t149.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/hiroto-s-relationships-t151.htm

avatar
Avatar : Kim HyunJoong
Absence : Mercredi et Jeudi, cours toute la journée.
Posts : 42
Age : 29
Situation : Celibataire endurci !
Ambition : Ouvrir son restaurant
Études : 3ème en Finance à Todai... Dur
À l'école : Je m'implique pas moi... Basket ?
Profession : Etudiant en Finance et Serveur à mi-temps
Agenda : ¤ Battre le record 'Manger le plus de chamallows en une heure !'
¤ Devenir Mister Sourire du Japon.
¤ Faire le plat de nourriture le plus grand du monde... Déjà qu'il y ait un record à battre serait bien.
¤ Mettre un post-it pour penser à nourrir Chupa Chups. Important !!!
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Dim 30 Jan - 20:12

Il avait gagner son verre. De toute façon, il n’aurait pas eut le choix et lui l’aurait obliger à boire si cela était nécessaire. Non mais ho, c’est qui le chef ici !après avoir taper dans la main de son ami comme pour conclure le pacte, il lui fourra ses habits dans les bras, lui ordonna presque de s’habiller et le poussa dans la salle de bain.
Après avoir enfermé son ami dans la salle de bain, Kazuo se tourna vers le bordel qu’il venait de mettre. Ouai bon bah c’était pas gagner d’avance…
Ca mon petit Kazuo, tu ne peux que t’en prendre à toi même…
Pas juste…
Après avoir contempler de longues minutes ? Notre héritier prit un bon coup sa respiration et s’attaqua à son propre bordel.

Premier étape : trier.
Entre les pull, les tee shirt, les jeans, … bref, tout !
Deuxième étage : plier
Ca c’est assez simple. Bah oui, vivant seul, notre jeune héritier à dut apprendre par lui même. Sortez les mouchoirs, c’est si triste… ou pas ! Bref, voilà, l’indépendance qu’il a toujours voulu, c’est bien, mais faut assumer. Mais ce genre de chose n’a jamais déranger notre futur cuistot : faire la vaiselle, ranger le linge, préparer à manger, … Toutes ces taches ménagères qui sont destinée aux bonnes chez ses parents, lui aime bien les faire. Enfin c’est pas non plus un réelle plaisir mais il n’a jamais trouvé ça irritant ou chiant.
Troisième étape : le rangement. Soigneux, Kazuo avait plié des plus proprement possible les vêtements et commençait à les ranger par sorte et couleur dans l’armoire de son ami. C’est là qu’il les vit : le paquet de cigarette et son briquet.

C’est moche et c’est pas bon pour la santé. Soupirant, il rangea les deux choses précieuses de son ami dans sa poche. Ca le gêne et puis c’est tout. Il a de la chance qu’il ne les mettent pas dans la poubelle… Mais ça ne serait pas gentil et ce n’était pas le genre de Kazuo à faire ça. C’est comme si une personne végétarienne jettait le plat qu’il venait de faire. Il se contenta donc de mettre de côté les ustensiles mauvais. Et hop, il retourna à son occupation de rangement. Un coup d’œil à sa montre pour voir que le temps passait.

‘Une vrai fille celui là !’

Laisse lui le temps Kazuo, cela faisait à peine 5 minutes…
A peine avait-il dit ces mots que son ami rentra dans la chambre et se mit à chercher, quoi ? Bonne question !
Le serveur s’arrêta dans son rangement et regarda Hiroto faire. Il ne dit rien et ce comptant de le suivre des yeux, sourcils froncés. Et là, il ne put s’en empêcher quand son ami s’accroupit pour regarder sous le lit. Kazuo leva la jambe et donna un léger coup de pieds dans le derrière de son ami. Il resta ainsi appuyé.

‘Non mais il t’arrive quoi là, c’est pas le moment de faire les poussières ! T’es près j’espère sinon tu vas en baver mon pauvre vieux !!!’

Voilà qu’il se faisait menaçant ! Et puis avec son air méchant, il devait être très convainquant.

‘Je peux savoir ce que tu cherches ? Histoire de t’aider dans ta quête qui semble périllieuse. Et puis si ça peut nous faire gagner du temps. On va arriver à la fermeture du Night Club et…’

Il appuya un peu plus sur les fesses de son ami, fronçant encore plus les sourcils et se faisant plus menaçant.

‘Si tu espères faire diversion, tu peux toujours te brosser !’

Bien sur, il n’est pas venu à l’idée qu’il cherchais ces cigarettes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/t90-sanada-kazuo-finich http://madeinjapan.forum-canada.com/t165-sanada-kazuo

avatar
Avatar : Kamenashi Kazuya × Crédit Karo
Posts : 242
Age : 30
Situation : Célibataire
Ambition : Être acteur (c'est un peu mal barré mais bon...)
Profession : Barman
Agenda : → Faire les courses.
→ Ne pas me faire virer de mon bar actuel une fois de plus.
→ Déposer des fleurs pour Ryu.
→ Acheter un paquet de clopes.
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   Sam 5 Fév - 14:32

    Rah, mais où avait-il pu mettre son briquet et son paquet de cigarettes ? Il s'était pourtant souvenu de les avoir posés sur le lit, et ses deux précieux objets n'avaient tout de même pas été envolés d'un coup de baguette magique, non ? Regardant en-dessous de son lit, Hiroto y laissa glisser ses mains sur les moquette, cherchant à l'aveugle ses objets. Il s'arrêta soudainement lorsqu'il sentit un coup à ses fesses. Il ne bougea plus, sentant un poids lourd à son derrière. Il avait évidemment deviné que c'était son ami qui lui faisait une blague de plus qu'Hiroto ne trouvait pas drôle. Il ferma les paupières, restant zen.

    -Non mais il t’arrive quoi là, c’est pas le moment de faire les poussières ! T’es prêt j’espère sinon tu vas en baver mon pauvre vieux !!!

    Ne t'énerves pas Hiroto, fais comme si tu ne l'avais pas entendu, et surtout comme si tu n'avais pas senti son pied à ton derrière. D'abord, il ne faisait pas les poussières, il cherchait son briquet et son paquet de clopes. Ensuite, il était presque prêt, reste à trouver ce qu'il cherchait. Puis, Kazuo ne faisait pas peur à Hiroto, car ce n'était pas lui qui allait lui en faire baver de toutes les couleurs aux dernières nouvelles. Enfin, ce n'était pas parce qu'il était âgé d'un an de plus que le serveur qu'il était vieux, il n'avait que vingt-deux ans quand même ! Il serra les poings, restant calme.

    -Je peux savoir ce que tu cherches ? Histoire de t’aider dans ta quête qui semble périllieuse. Et puis si ça peut nous faire gagner du temps. On va arriver à la fermeture du Night Club et…

    Lui dire ce qu'il cherchait ? Ah ça, il pouvait toujours courir ! Il n'avait qu'à pas commencer à poser ses pieds sur ses fesses ! Non mais il se prenait pour qui, lui ? Et puis si ils arriveraient à la fermeture, cela ne dérangerait pas Hiroto, bien au contraire ! Il eut une idée soudaine : et si il mettait trois heures à faire comme s'il cherchait ses objets ? Ca ce serait une bonne idée, tiens. A ce moment là, il sentit le pied de Kazuo s'appuyer un peu plus sur son derrière. Rah mais il avait pas fini, lui ?

    -Si tu espères faire diversion, tu peux toujours te brosser !
    -Je ne vois pas de quoi tu parles.


    Hiroto l'avait dit de façon innocent mais pas crédible du tout. Bon, au début ce n'était pas dans ses projets de tenter une nouvelle chance d'éviter à cette soirée. Mais maintenant que cela lui était venu à l'idée, il pourrait peut-être en profiter, non ? Enfin, Hiroto finit par se relever, poussant un soupir. Il chercha dans le reste de la chambre, ne trouvant pas ses fameux objets auxquels il ne pouvait se séparer. En plus, il avait une envie soudaine de fumer, alors il ne voulait pas tarder à trouver ces objets, même si cela pouvait le sauver de ce Night Club. Il finit par s'avancer vers son ami, mettant ses mains dans ses poches de jean.

    -Tu saurais pas où sont mon briquet et mon paquet de clopes, par hasard ?

    Oui parce qu'avec Kazuo, on pouvait s'attendre à tout. Il serait capable de les planquer quelque part et les oublier après. Hiroto le connaissait trop bien, et il était persuadé que son ami était responsable de la mystérieuse disparition de son briquet et de ses cigarettes. Il fixa Kazuo, ne le quittant pas des yeux et attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/takano-hiroto-t149.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/hiroto-s-relationships-t151.htm

Contenu sponsorisé ;;
MessageSujet: Re: Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soirée Night Club improvisée ~ Takano Hiroto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made in Japan :: 
COME TO WRITE YOUR STORY
 :: Home sweet home :: Appartements
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit