AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 good day; yeah sure ▬ ft erika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Avatar : lee chi hoon by sayuri kim.
Posts : 28
Age : 29
Situation : célibataire.
Ambition : éviter de devoir reprendre le flambeau familial;; c'est bien parti de ce côté-là.
Études : troisième année en science de l'éducation.
Profession : étudiant à todai.
Agenda : to remember;;

▬ faire chier mes parents autant que possible!
▬ réviser, ça ne peut jamais faire de mal.
▬ discuter avec le vieux de ryu & lui faire comprendre que la situation n'est pas sii pire que ça malgré tout.
▬ hm, parler à ryu; tant qu'à être peut-être que m'excuser pourrait être une bonne chose -ou pas.
▬ m'assurer que kazue prend bien la chose.

... c'est moi ou je m'occupe plus d'eux que de moi-même ? e-e
MessageSujet: good day; yeah sure ▬ ft erika   Lun 27 Déc - 2:05

La vie d’Akio n’avait rien de dramatique et pourtant, il était le premier à s’en plaindre. On n’est jamais content de ce qu’on a, voilà ce qui le représentait plutôt bien. Après tout, il pouvait avoir ce qu’il voulait et il n’en était pas content. C’était peut-être compréhensible pour ceux qui était dans la même situation que lui, mais quand même, ça n’avait rien de bien logique pour n’importe qui de normal. La raison était simple; il n’aimait pas avoir tout de naissance, il préférait bosser pour et idéalement pas dans le domaine du droit. Ça ne faisait pas du tout plaisir à ses parents, mais que voulez-vous, il avait peut-être appris à bien se tenir, mais dieu sait à quel point il détestait leur obéir. Ce pourquoi il s’entêtait à étudier en histoire, ce pourquoi il s’arrangeait toujours pour manquer les soirées mondaines qui ne l’intéressaient guère. Le seul moment où il daignait pointer son nez, c’était quand Ryuji y aller et même encore ça lui demandait un effort surhumain. Oui donc, tout ça pour dire qu’en cette belle journée où ses parents avaient prévu une escapade quelconque pour aller faire du ski, Akio avait décliné l’invitation pour décider d’aller se promener dans la ville de Tokyo. Ça n’avait rien de bien intéressant, même pour lui, mais c’était toujours mieux ça que du ski en famille. Comme quoi les rapports qu’il entretenait avec ses vieux ne s’amélioraient pas. Remarquez qu’il ne faisait pas d’effort alors c’était probablement normal, mais bon.

Bref pour en revenir à son activité de la journée, Akio errait sans vraiment de but précis dans Tokyo, puis évident il s'était habillé en conséquence, c'est-à-dire sans mettre des vêtements trop 'classy' question de passer un peu plus inaperçu. Probablement qu’il finirait par entrer dans une librairie sans plus jamais en ressortir, sinon il pourrait toujours passer son après-midi à regarder un bon film historique au cinéma. En somme, du moment que ça l’occupait et que c’était en dehors de chez lui ça lui allait parfaitement. Par contre, il n’aurait certainement pas pensé que son après-midi tournerait au vinaigre lorsqu’il se ferait bousculer par un pauvre type. S’il avait l’air complètement froid et distant, il fallait quand même comprendre qu’il n’aimait pas qu’on entre dans sa bulle. C’est pourquoi, d’ailleurs, qu’Akio ne se gêna pas le moins d’un monde pour le pourchasser pendant quelques instants avant de lui mettre la main au collet pour demander des excuses. Oui bon, il devrait peut-être remercier Ryuji pour l’avoir entrainer un peu, ça avait une certaine utilité en fin de compte. L’air maussade, il demanda des excuses mais reçu plutôt un sac à main. Ce qui le laissa perplexe évidemment. Comme si c’était courant que les gens qui vous bouscule vous donne un sac à main, ça pourrait être marrant, mais Akio n’en avait sérieusement que faire.

Évidemment, comme premier réflexe, le jeune homme chercha à s’en débarrasser, mais il n’avait pas nécessairement un stand d’objet perdu dans la ville de Tokyo si bien que le jeune homme fut contraint d’aller au poste de police. Après tout, s’ils avaient le temps de manger des beignets il pouvait bien s’occuper de ce futile sac -sarcasme quand tu nous tiens- et c’est avec cette idée en tête que le jeune homme se dirigea vers le poste. Il entra, fut assez patient pour attendre son tour, pas qu’il y avait une longue file, mais c’est qu’ils étaient lents quand même, mais il dut faire tout un effort pour ne pas s’énerver en entendant le policier qui s’amusait à penser qu’il était le voleur du sac à main. « Oui évidemment, je suis un voleur assez idiot pour ramener moi-même ce que j’ai volé. » Malgré le fait que son ton était on ne peut plus sarcastique, le policier ne l’écouta pas. L’intelligence ne semblait pas être son fort et il le pria de bien vouloir ne rien dire sous peine que ce soit retenu contre lui. Même s’il était calme, Akio avait vraiment envie de s’énerver. Ce type devait vraiment avoir eu une journée pénible pour décider comme ça qu’il était coupable. Puis de l’extérieur du poste, il en avait bien l’air avec le policier qui mettait une main sur son épaule l’air de vouloir l’arrêter pour de vrai. C’était un poisson de Noël n’est-ce pas ? e__e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madeinjapan.forum-canada.com/heros-en-circulation-f6/a-hero-lies-in-you-sakurazaki-akio-t78.htm http://madeinjapan.forum-canada.com/repertoires-f10/cause-i-m-bluffing-with-my-muffin-sakurazaki-akio-t101.htm
 

good day; yeah sure ▬ ft erika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made in Japan :: 
COME TO WRITE YOUR STORY
 :: Heroes just wanna have fun :: Postes de police
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit