AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 2:04

Nikaido Yukari a écrit:
À : Maîtresse Yoda-esque
From : Jedi Chùps

« Maîtresse Miho!! C’est tragique que vous soyez occupée à soigner les maux physiques du Seigneur Palpeipei! J’avais prévu tant de choses pour nous, pour notre amour, pour notre duo!! M’enfin, ce n’est pas grave, on se reprendra. Veillez à ce que la force soit avec notre Seigneur Jojo! Je compte aller faire un tour au parc d’attraction, toute seule. Je devais y aller avec un type de ma classe mais… Mais il m’a fait faux bond. C’est sans doute un maître Sith in desguise !! Je believe que mon pouvoir Jedi me l’aurais dit mais… mes pouvoirs ne sont pas au top ces temps-ci…. Je suis si isolée sur une planète ennemie… Si tu savais comme j’aimerais que tu sois là mon Jedi surcré <3<3<3 M’enfin, tu me callera ce soir Maîtresse okay? Nous vaincrons!! »

Yukari rangea son cellulaire – lequel était rose et couvert d’autocollants à l’effigie de Luke Skywalker….Ah, comme c’était défoulant d’envoyer un texto à sa meilleure amie à son adorable Maîtresse des îles pour se vider le cœur. Remarquez, elle n’avait pas l’air plus brillante parce que son texto était envoyé. Elle se tenait sur une jambe, en position d’attention, comme un si envahisseur allait l’attaquer d’un moment à l’autre…..Elle était toujours plantée, toute seule, sur un coin de rue, à attendre un type qui lui avait promis un rencard en échange de son devoir de math…Un type qui ne viendrait pas. Kazuya, brûle en enfer espèce de monstre abandonneur de petite jedi fragile et naïve. Yukari avait acheté son billet, elle avait dépensé une somme assez importante pour passer la journée– somme qu’elle aurait pu investir dans la dernière figurine de Darth Vador…. Mais non!! Au dernier moment, cet abruti osait l’appeler pour lui dire qu’il ne viendrait pas. Et elle qui était tellement nerveuse à l’idée d’avoir son premier rendez-vous! Toute cette angoisse pour du vent… elle devrait être heureuse, parce que franchir le pas la rendait toujours très nerveuse. Et pour elle, on parle même de simplement PARLER à un homme.

Bon, elle pouvait discuter quand elle sortait, quand Miho était là, mais toute seule, isolée avec un être du sexe opposé, s’en était trop pour elle! Et elle n’avait même pas de sabre laser !!! Un soupire et elle était prête à faire comme toujours, à aller se balader toute seule. De toute façon, qui voudrait d’une naine, elle était beaucoup trop étrange pour plaire à un type. Et pas franchement assez brillante pour être déprimée plus d’une nano-seconde. Parce que pour la traiter comme ça, c’était sans aucun doute un être vil et cruel, elle n’avait pas besoin de lui! *Q* Et puis son seul amour devrait être un Jedi, un kakkoi Jedi avec les pouvoirs de Luke Skywalker et un vaisseau spatial… Chacun ses désirs. Perdue dans ses pensées, à se dire qu’elle pourrait sans doute se faire rembourser son billet et ensuite, à elle la figurine! HAN QUE DE JOIE. Le hic, c’est qu’à fantasmer comme ça sur un bout de plastique – et un truc PURE en plastique on précise – elle ne regardait pas trop où elle mettait les pieds… Et ses pieds viles l’avaient guidés pile vers la rue… en plein tout droit sur une voiture…….

O.O Elle allait y laisser sa vie hein c’était ça? Elle allait mourir avant d’avoir pu partager un gâteau avec l’homme de sa vie ! Avant d’avoir découvert si embrasser un homme c’était aussi agréable que d’embrasser Miho! Avant d’avoir pu assister aux noces de Miho et du Seigneur Palpeipei! Avant d’avoir rencontré Jar Jar … Bref, vous comprendrez, mourir trop tôt! Elle ne pouvait quand même pas succomber immédiatement, où être défigurée… Parce que son visage Kawaii et ses moues à vous faire fondre c’était tout ce qu’elle avait comme arme dans le monde cruel où les directeurs de lycée vous interdisent de faire des bombes puantes avec les produits de chimie! HAN MONDE CRUEL!!! Voyant sa dernière heure arrivée, elle ferma les yeux et se concentra fort – peut-être que le pouvoir de la force lui permettrait de repousser la voiture, elle était une Jedi après tout! 3…2…1 ……..EH? O.O Mais où était le BANG tant attendu? Où était la voiture qui devait la percuter et lui enlever la vie? Où était….è.é HAN HAN HAN!!

Surtout QUELLE était cette pression sur sa petite mimine? Elle s’était bien sentie bousculée, mais vers l’arrière, étrange. Et elle avait bien heurté quelque chose… mais ça n’avait pas vraiment fait mal… Quel était ce truc mou – et pas franchement inconfortable, sur lequel reposait sa joue? Elle n’avait jamais eu l’impression que le sol en roche avait la texture du Jello… Peut-être était-elle morte et qu’elle n’avait pas souffert et là, elle s’éveillait sur un nuage? Il faudrait quand même ouvrir les yeux et savoir non? Ouai mais… elle avait eu peur… et c’était douillet ce coussin. Mais il fallait le fait. Ouvrant les yeux, elle se retrouva nez à nez avec ce qui semblait être un chandail… Ou une couverture. Mais dans son esprit pure – et n’ayant jamais vu un mâle d’aussi près, elle ne pouvait deviner qu’elle avait en face d’elle le torse d’une quelconque espèce aborigène! Les yeux ronds, battant des cils, elle releva la tête suivant la silhouette géante qui se tenait devant elle et l’avait très certainement sauvé d’une mort certaine! Et là, le choc la força à reste muette. On aurait pu croire qu’elle était subjuguée par tant de beauté mais…

« MAMAMIA UN SINGE!!! J’AI ATTÉRI SUR LA PLANÈTE DES SINGES !! ÉPARGNEZ-MOI NOBLE MACAQUE!!! JE JURE DE PAS VOUS FAIRE DE MAL é.è Je veux rentrer sur terre avec mes semblables humains!!»

Première constatation : elle n’a pas toute sa tête. Bah forcément… sinon comment confondre un gorille avec le présumé sex-symbol du campus hein? Bravo Sherlock … elle est dingue. Secundo, il aurait sans doute un choc le pauvre mec, parce qu’il ne devait pas avoir l’habitude d’être insulté ou pire, de laissé totalement indifférente une espèce femelle quelconque! C’est à se demander par moment si même les chiennes ne fantasment pas sur lui… J’en sais rien moi…èwé Ne délirons pas sur le fait que sa vengeance sera sans doute pire…Faut croire que les démons pleuvent en terre nipponne, Daisuke a du partir une secte, c’est ça! Quant elle arrêta finalement de s’agiter – et de frapper le torse de son sauveur de son petit poing, elle réalisa que sa mimine était toujours prisonnière des tentacules du prédateur. Ouai, elle n’est vraiment pas bien. Suivant le bras de géant – elle était minuscule mais GLOIRE AUX NAINS comme dirait maîtresse Miho – jusqu’à cet appendice qui emprisonnait sa main. Attendez là… cette pression qui n’avait pas arrêté… cette sensation pas franchement détestable… c’était la main de ce rustre qui serrait la sienne! PANIQUE TOTALE!! Elle se mit à se débattre comme si le diable l’avait touché pour tenter de libérer sa petite main. Et le pire : ces yeux qui se remplissent de larme, la moue à vous tuer et le rougissement digne d’une pauvre petite fille troublée! Elle le fixait, l’air grave et pas franchement comblé, continuant de le marteler de coups de ses petits poings. Bah… elle ne frappe pas fort =w=.

« HAN MAIS DE QUEL DROIT TU ME VOLES MON PREMIER MAIN DANS LA MAIN!! OBSÉDÉ! MANIAQUE! MONSTRE! J’TE HAIS!! T’AS PAS LE DROIT!! JE RÉSERVAIS MA PREMIÈRE FOIS POUR MON PREMIER PETIT AMI…..»

=.= Non, elle va pas se calmer vu son état d’agitation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cookie, eatable admin'
Avatar : Yamashita Tomohisa by Reirei <3
DC : Sainte Miho
Posts : 107
Age : 29
Situation : Free for you baby <3
Ambition : Devenir Mister Tokyo... mais attention, le seul et l'unique !
Études : Todai: 3ème année, finances
À l'école : Président de: Si tu aimes Keiji tapes dans tes mains
Profession : Etudiant
Agenda : * Entraîner la Junko à une soirée digne de ce nom et sans engagements !
* Voir avec Hiroto pour cette exposition, il doit aimer l'art.
* Découvrir si un mini Keiji existe réellement.
* Eviter les chambres SM en compagnie de la potentielle mère du gamin
* Placer le Kiki en pension pour femmes, ça lui fera le plus grand bien
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 2:44

Le destin voulait que le sort s'acharnait bien souvent sur les naines. Aujourd'hui était un jour de plus pour le prouver, même si pour le moment il n'en n'était pas question. Plutôt matinal, étrangement, Keiji avait quitté la résidence familiale, pensant traîner un peu en ville et sans doute faire un peu de shopping en bon superficiel qui se respecte. Et puis, pourquoi pas se trouver une charmante compagnie avec qui passer un bon moment. Sans projet particulier, il était arrivé et avait fait quelques courses avant que le sort ne s'acharne contre lui. Et oui, il était une pauvre victime du destin, lui qui n'avait pourtant rien fait au monde et qui respectait toujours les autres. On sait, c'était difficile à gober mais on en esperait pas tant. De toute manière, on n'était là pour prouver quel merdeux incroyable on pouvait être quand on était un mâle du cran de Minmin.
Bref, nous disions donc que le sort avait semblé s'acharner contre lui aujourd'hui. Au moment où il quittait une boutique de plus, son attention avait été capté par son nom crié au loin. Se retournant, il avait rapidement reconnu la responsable. Une pauvre femme avec laquelle il avait couché il y a quelques semaines et qui s'était probablement mis en tête qu'ils se parleraient désormais quand ils se croiseraient. Une pot de colle pour résumer. Une pot de colle qui était d'ailleurs mariée, ce qui l'avait principale attiré chez elle. Mais ne dépeignons pas tout de suite un portrait trop négatif de la bête et concentrons nous plutôt sur la fuite. Car c'est bien ce qu'il avait fait quand il s'était retourné en ne prétendant pas la voir. Quittant le centre commercial sans se retourner, il s'était allumé une clope, faisant mine de marcher de manière décontractée... mais rapide. Le but ? Filer à sa voiture et mettre une bonne distance. Bien qu'ils aient passé un bon moment dans un love hotel, il n'avait pas envie de remettre l'expérience aujourd'hui. L'envie de nouveauté probablement.

Il ne s'attendait sans doute pas à croiser l'amie de Miho, mais il ne s'attendait certainement pas à la croiser en mode suicidaire. Il lui semblait bien l'avoir reconnu au loin, mais il ne l'avait pas réellement identifié avant de lui avoir sauvé la vie. N'y prêtant d'abord pas trop attention, il avait simplement vu une jeune naine qui s'apprêtait à mettre fin à ses jours sans en avoir conscience. La retenant par la main, il l'avait tiré contre lui comme tout héros des temps modernes l'aurait fait. Qui sait ? Peut être que plus tard il rêverait de ne pas lui avoir tenu la main, peut être n'était il pas si mauvais. Quoiqu'il en soit, il ne l'avait regardé qu'après et l'avait donc reconnu comme une amie qu'avait ramené la petite amie de Junpei un jour. S'il avait d'abord affiché un sourire pour la saluer comme une connaissance, son expression s'était transformée en étonnement quelques secondes plus tard quand elle l'avait traité de macaque.
Ok, c'était bien la première fois que ça lui arrivait. Normalement, elle aurait du pâlir et ne plus se sentir d'être contre le torse du célèbre Yamamoto Keiji. Probablement que ce specimen là était du genre à avoir été bercé trop près des murs quand elle était enfant. Miho avait donc des amies si étranges ? Hum... pas étonnant vu que c'était une fourbe qui lui volait son Junpei.

- Salut Atchoum !

Why la décontraction là où il aurait du se mettre en colère ? C'était mal connaître ce bon vieux Keiji que de penser qu'il pouvait se mettre en colère pour ça ! Ou plutôt, c'était mal le connaître que d'ignorer qu'il avait des réactions beaucoup plus sadique. Mais on le comprenait rapidement en voyant le sourire qu'il avait affiché quand elle avait tenté de se dégager.
Pourquoi ne pas l'avoir relâché ? Parce qu'elle allait l'aider à se débarrasser de sa stalkeuse mariée sans le savoir.

- Tu préfères peut être qu'on couche d'abord ensemble alors.

Inutile de dire why une fois de plus, on vous rappelle que c'était un sadique qui n'avait peur de rien.
Jetant un regard à l'arrière, il avait prié pour que sa conquête d'une nuit voit la scène qu'elle devait y voir. Passant sa main libre dans le dos de la demoiselle, il l'avait pressé davantage contre lui, l'empêchant de la même manière de se débattre. Et puis, il avait penché la tête vers elle, approchant ses lèvres des siennes au point qu'on pouvait croire de loin qu'il était en train de l'embrasser.
Un coup d'oeil de côté lui avait confirmé que l'harceleuse avait tourné les talons dans un air déçu et peiné. Reportant son attention sur sa pauvre victime, qui était plus folle que pauvre visiblement, il avait dit dans un air hautain:

- Ne sois pas gourmande, je donne pas mes lèvres si facilement.

Parce qu'il pensait vraiment qu'elle rêvait d'un baiser passionné avec lui ? Avec la manière dont elle lui parlait ? Pas franchement, ce qui comptait c'était de faire semblant d'y croire pour avoir le monopole de la chieuse attitude. Qu'elle ne compte pas gagner dans ce domaine la peste, Keikei descendait tout droit d'une lignée de personnages chieurs dont il était le héros.
La relâchant enfin, il avait tiré sur sa cigarette, visiblement fier de lui vu l'air qu'il abordait désormais. Il était libre, il avait emmerdé une naine qui ne le remerciait même pas pour le sauvetage, et en plus... il était sexy. La vie était belle !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Junko after the wedding:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 6:43

« Salut Atchoum ! » Elle l’aurait frappé, ne JAMAIS se moquer de sa petite taille, c’était une règle à ne pas enfreindre ! Elle prenait sa mine boudeuse avant de réaliser qu’elle était prisonnière et que ces petits doigts purs avaient passé une étape importante dans la vie d’une jeune fille. O.O Et elle qui c’était jurée de marier le type à qui elle offrirait sa première fois de doigts enlacés! Pouvait-elle vivre avec l’obligation de marier Yamamoto Keiji? NON. Réponses unanime de tous ses neurones. Comme piquée par une bestiole venimeuse, elle s’agitait, les larmes aux yeux en constatant le beau moment qu’il venait de lui voler. Ne pouvait-il pas comprendre que c’était rudement important pour elle? Qu’elle n’était pas comme ces groupies à coucher à gauche et à droite, qu’elle était une romantique et qu’elle donnait son affection avec son petit cœur? C’était un grave crime que de l’avoir sauvée! Prends ça dans les dents, gros pervers è.é !!!

« J-j-je… T’ES UN MONSTRE!! COMMENT J’VAIS ME MARIER MAINTENANT HEIN?! è.é TU VAS DEVOIR EXPLIQUER À MON FUTUR FIANCÉ QUE C’ÉTAIT CONTRE MON GRÉ QUE T’AS VOLÉ MA PREMIÈRE FOIS. T’ES JUSTE UN SEIGNEUR SITH !!! J’TE HAIS!! GRRRRRR »

Oui, si elle avait pu, elle l’aurait mordu. « Tu préfères peut être qu'on couche d'abord ensemble alors. » Nani? Elle ne voyait vraiment pas d’où ce débile tirait ses liens et plus elle y pensait, moins elle voulait le savoir. Il était trop près, elle pouvait voir son air de démon, entendre sa respiration et ça lui donnait la nausée. Enfin c’est l’interprétation qu’elle a décidé de faire de ce terriblement tiraillement dans son ventre, la même angoisse qu’avant un examen super important… C’était ridicule, il n’allait quand même pas la noter ne plus de lui avoir volé sa première main dans la main?!? Et c’était quoi cette obsession pour les sports de chambre?! Ce type était vraiment dérangé… et le pire, c’est qu’elle avait beau agiter sa main dans tous les sens pour se libérer, il semblait déterminé à la serrer comme un horrible petit diablotin sur sa proie. Aurait-elle eu le malheur de tomber sur un Alien particulièrement dangereux? Il y avait pourtant tellement de fille dans le monde, pourquoi s’en prendre à ses mimines pures hein? Elle aurait presque pleuré tellement elle était secouée de se voir privée de moments comme ça avec un type bien, pas un maniaque sexuel! Mais elle devait être forte, rendre Miho fière de ses apprentissages! Et le premier pas vers la domination, c’était de lui tenir tête à cette brute! De toute façon, dans une autre vie, nous serons vengées èwé !!

« O///O Hors de question !!! J’te savais pas si désespéré. Ça doit être terrible de souffrir de nymphomanie à ce point… Si tu veux je peux te conduire à l’hôpital. Je ne pense pas qu’ils pourront faire grand-chose mais je pourrai peut-être me consoler en les voyant te passer la camisole de force… »

Si elle avait un talent, c’était très probablement sa répartie de démone. è////é OI! Comment ça on doit admettre qu’elle était désagréable uniquement parce que cette main dans la sienne la faisait flipper? Bah quoi, elle n’avait pas l’habitude de se retrouver aussi près d’un spécimen du sexe faible et elle était en tout trouble – il n’avait rien d’un larbin et elle était certaine que grimper sur son dos lui permettrait d’atteindre les nuages… Bref, il était grand. Courage petite Jedi, il faut lutter contre l’envahisseur à seins! Que ferait Luke dans une telle situation? Se remémorant l’épisode six et le combat contre Jabat de Hut – la ressemblance était frappante avec les muscles mous de son agresseur, faut l’avouer – je t’aime mimi – elle retrouva le courage pour combattre! La force serait avec elle et jamais elle ne laisserait tomber son camp! Alors qu’elle croyait être en mesure de sembler indifférente et de se débarrasser du grand désespoir à l’idée de tenir la main de ce dégénéré, il fallu que le fourbe lui prouve une fois de plus qu’elle l’avait sous-estimé. Grave erreur, elle qui s’imaginait avoir le loisir de se désinfecter la main et d’oublier cet incident en serrant contre elle sa figurine préférée allait être désillusionnée gravement. Sans qu’elle ne puisse réagir, une horrible main de singe se posa sur sa taille et elle se retrouva attirée contre le pervers doré! Ses yeux prenait une forme style balle de tennis alors qu’elle n’osait pas bouger, ni même respirer. O.O C’était fini, il allait tout lui voler et elle ne pourrait même pas prendre une gorgée d’eau de javel pour se désinfecter la bouche. MAMAMIA sa vie s’arrêtait et elle ne pouvait rien faire! BEURK BEURK! Elle était juste figée, les yeux ouverts, rien de romantique, complètement plaquée contre le jello-man. Et il s’inclinait… il allait il allait…….O.O « Ne sois pas gourmande, je donne pas mes lèvres si facilement. » Tais toi Yukari… tu veux survivre? …. Une idiote téméraire reste une idiote, que voulez vous.

« Ah non? Je pensais pourtant que tu faisais parti du club très privé des mecs tellement insupportable qu’ils offrent leur corps à tout vent sans même avoir l’esprit d’entreprise des prostituées. Bah remarque, maintenant que j’te vois de près, je comprends. Personne ne paierait pour ta tête de singe… HAN MAIS. J’viens d’insulter Rafiki là… il est vachement plus attirant que toi! »

Rude erreur, il avait grandement sous-estimé la potentielle démone qui sommeillait en notre petite Yukari. Elle avait beau être paralysée à l’idée de franchir un camp là, comme ça, avec un fou furieux en pleine rue, elle avait bien vu son regard fouiner sur le côté. Une femme? Se pourrait-il… Bon elle s’imaginait que c’était sa petite amie, ou un truc comme ça, et en réalité, elle s’en fichait bien. L’important c’était de se dégager de Satan qui avait assez de force pour la forcer à rester tout contre lui-même si ça lui donnait envie de vomir. Hors de question de perdre son premier baiser mâle avec le type qui avait probablement volé bien des premières fois en cette terre nipponne! Refus total un jour il devra le comprendre èwé !! D’ailleurs, son petit pied de naine s’enfonça sur celui du géant alors qu’elle lui criait dessus, aussi fort que possible, la première connerie qui lui passait par la tête. =w= Ouai… faut pas chercher, une Soo Min peut parfois posséder les jeunes filles et les pousser à attirer de l’attention pour être une vraie chieuse. Finalement, il aurait peut-être du l’embrasser, ça lui aurait évité qu’elle parle… et donc, une humiliation publique. Toujours prisonnière de la pieuvre vicieuse, elle se contenta de répliquer, vachement fort :

« è///é NE ME TOUCHES PAS !!! J’sais que tu me trompes et je SAIS que tu as vu cette femme et que t’en est dingue!! Alors va la retrouver, j’ai ai rien à fiche. JE TE HAIS. T-tout est fini entre nous !!! »

*Q* Qui eut cru que plaquer quelqu’un était si agréable. Elle devrait peut-être se faire un petit ami juste pour revivre ce bonheur… S’agitant, elle s’était libéré du gros pervers des villes avec cette mine boudeuse et toujours un brin gênée… Étrange me direz vous? Ouai bah, elle était prude et inexpérimentée notre petite Jedi! Et ses cris avaient ravivé la flamme de la groupie il semblait parce qu’elle approchait désormais du duo avec un air plus que séduit… attendri, comme si elle s’imaginait vraiment qu’un universitaire ait pu craquer pour elle. Juste ça, ça valait bien un sourire de notre peste qui pourtant attrapa son sac avec l’idée de prendre la fuite et de le laisser là, vivre avec ces problèmes… S’il se faisait violer, tant mieux pour lui! Elle pourrait rire avec du recul! Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle devait s’éloigner avant de perdre connaissance! Et aller manger une Kit Kat *O*. En grande guerrière, elle lui tira la langue – super mature, avant de s’enfuir au bout de la rue, laissant la vieille en talons haut s’approcher du Casanova. Bien fait èwé On ne pouvait pas tenir la main d’une fille comme ça et ne pas payer le prix! Et si elle tombait enceinte hein? Yukari… il te manque bien des leçons de vie…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cookie, eatable admin'
Avatar : Yamashita Tomohisa by Reirei <3
DC : Sainte Miho
Posts : 107
Age : 29
Situation : Free for you baby <3
Ambition : Devenir Mister Tokyo... mais attention, le seul et l'unique !
Études : Todai: 3ème année, finances
À l'école : Président de: Si tu aimes Keiji tapes dans tes mains
Profession : Etudiant
Agenda : * Entraîner la Junko à une soirée digne de ce nom et sans engagements !
* Voir avec Hiroto pour cette exposition, il doit aimer l'art.
* Découvrir si un mini Keiji existe réellement.
* Eviter les chambres SM en compagnie de la potentielle mère du gamin
* Placer le Kiki en pension pour femmes, ça lui fera le plus grand bien
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 15:33

Etait-il nécessaire de préciser que cette naine là était complètement folle ? Etait-il aussi nécéssaire de dire qu'il était en train de penser que Junpei n'avait pas si mal choisi sa naine que ça ? Bon, si on retirait le fait qu'elle tentait de l'emmener loin de lui et de les priver de leurs missions hautement importantes pour sauver le monde ! Après tout, Junpei et Keiji oeuvraient du côté du bien, contrairement à ce que le microbe qui se trouvait en face de lui pouvait penser. En même temps, comment la blamer ? La pauvre ne semblait pas avoir toute sa tête, après tout, elle ne le trouvait même pas attirant. Aaaah, elle devait en avoir reçu des coups sur le cerveau pour que ce soit à ce point là. Il espérait pour elle qu'il y aurait un jour un traitement. Ou plutôt non.... Le choc qu'aurait la petite en voyant comment elle s'était comportée avec un être si parfait que lui. Elle ne s'en remettrait jamais: maltraiter ainsi le fantasme de toute femme !
Passons sur tout le monologue hautement merdeux et incompréhensible qu'elle venait de nous offrir. Il ne servait à rien de prêter attention aux dialogues d'un fou. De toute manière, même les plus grands savants ne parvenaient pas à les déchiffrer. A l'heure actuelle, elle lui avait peut être dit qu'elle venait de tomber folle amoureuse de lui, qu'elle le suivrait jusqu'au bout du monde, ou encore qu'elle avait un fils du nom de Jupiter ! Allez savoir, tout était possible avec les timbrés. Encore plus quand c'était des nains. Oh, croyez-nous ! Keiji avait déjà eu à traiter avec ce genre de specimen par le passé et elle tentait actuellement de lui arracher sa Junko... la fourbe !

- Ecoute Potiron...

Why Potiron ? Les fous aimaient les surnoms stupides, avec une touche mignonne et aucun rapport... il tentait simplement d'établir un dialogue

- ... je sais ce que tu ressens. Tu sais, t'es pas la première à qui je brise le coeur. Mais je vais te dire ce que j'ai dis à Sandy, Pamela, Paola, Satine et les autres... je ne peux pas être partout. Je sais, c'est dur pour moi à vivre. J'aimerai toutes vous contenter, faire votre bonheur le temps d'une nuit, mais j'ai une vie. Oui, Dieu aussi a le droit d'avoir sa propre vie. Tu comprends ?

Tu te fous de sa gueule là ? Un peu, mais il est beau de voir qu'un enfoiré de première perd rarement sa confiance quand une folle naine essaie de lui en faire voir de toutes les couleurs. Malheureusement, la folle était assez éveillée pour comprendre qu'il avait tenté de semer l'autre folle, mais pas dans le même genre. Secouant des mains quand elle s'était mis à crier, il redoutait déjà le pire. Un coup d'oeil derrière lui venait de lui confirmer que... et merde c'était quoi son nom déjà ? Peu importe, le coup d'oeil lui avait confirmé que Truc avait bien tout entendu et se dirigeait désormais vers lui.
Il était perdu. Les femmes en demandaient toujours plus, elle voudrait une autre nuit alors qu'il voulait, de son côté, contenter une nouvelle heureuse élue =.=.
Poussant un soupir, il s'était retourné pour dire quelque chose, de pas gentil sans doute, à la naine qui en avait profité pour prendre la fuite. Toutes les mêmes ces microbes !
Vous pensiez vraiment qu'il allait retourner à sa voiture et en rester là ?

En fait oui.... Lui, ce qu'il voulait avant tout, c'était se débarrasser du pot de colle, et tant pis si la vengeance devait attendre. Malheureusement pour la naine, elle avait pris la même direction que la voiture de notre tombeur. Et oui, la vie était parfois mal faites. Quand on vous disait que le sort semblait s'acharner sur les naines.
Alors oui, la naine en question avait du penser qu'il voulait la tuer, quelque chose dans ce goût là, quand il s'était mis à courir dans sa direction. En réalité, il visualisait plus sa voiture qu'autre chose, mais il est bien connu que la folie a ses raisons que le cerveau ignore.
Et s'il lui avait attrapé le bras au passage ?
Hé bien, on supposait que les naines avaient des jambes plus petites et qu'elles couraient donc moins vites. Oui, on sait, la question n'était pas vraiment là, la question était probablement de courir avec une Reirei comme dans le bon vieux temps, ou simplement de kidnapper une naine pour la tuer ensuite et enterrer son corps dans la célèbre forêt dont nous taierons le nom pour ne pas effrayer les plus jeunes:

- Souviens toi toujours que c'est toi l'unique responsable de tout ça naine qui ne regarde pas devant soi quand elle traverse. Et puis, je te sauve la vie une deuxième fois, il est probable que la dame que tu vois derrière nous veut te tuer.

Impossible !
Ben si... possible =.=.
Si elle était douée au lit, elle était aussi incroyablement timbrée dans un côté un peu plus... obscure. La véritable sith de l'histoire ? On peut voir ça comme ça.
Entraînant donc Jar Jar dans les rues de Tokyo, ils avaient du courir deux- trois minutes, pendant lesquelles il l'avait tenu fermement en bon kidnappeur, avant qu'il ne la pousse dans sa voiture sans réellement lui demander son avis. Fermant les portes intérieurement une fois à l'intérieur, il avait simplement démarré dans un:

- Ta ceinture.

qui en disait long sur l'allure à laquelle il pouvait rouler. Don't worry naine de ce monde, Keikei il conduit comme un Minmin et pas comme un Naokiki des îles... tu vivras !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Junko after the wedding:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 18:53

« ... je sais ce que tu ressens. Tu sais, t'es pas la première à qui je brise le coeur. Mais je vais te dire ce que j'ai dis à Sandy, Pamela, Paola, Satine et les autres... je ne peux pas être partout. Je sais, c'est dur pour moi à vivre. J'aimerai toutes vous contenter, faire votre bonheur le temps d'une nuit, mais j'ai une vie. Oui, Dieu aussi a le droit d'avoir sa propre vie. Tu comprends ? »

« Je euh… NANI? O.O Sandy? ALORS C’EST TOI è.é !!! T’as osé briser le kokoro de mon poisson rouge et elle s’est laissé mourir parce que son poisson mâle ne voulait pas d’elle! Je l’ai toujours su! J’aurais du le deviner à regarder tes yeux vitreux sans expression, pareil comme une truite! Tu vas payer pour son meurtre Darth Vador! MOUHAHAHAH»

Technique du mouhahah de la Miho? Échec. Ce n’était pas vraiment le moment de laisser échapper un rire tellement démoniaque… Mais elle essai fort de mettre en pratique les apprentissages de sa déesse, pardonnons lui ces échecs. =w= Comme on dit, c’est l’intention qui compte non? Et puis ce géant, il la mettait hors d’elle, capable de garder son calme et sa chieur-attitude même lorsqu’elle lui hurlait dessus ou l’insultait. Finalement, elle avait peut-être trouvé en lui un opposant digne de ces attaques incessantes. Crains Keikei, parce qu’avec une folle pareille comme ennemie, tu risques des coups de peste au moins une fois par jour. C’est que son imagination pour être une bonne emmerdeuse était pratiquement sans fin… Il rira moins lorsqu’elle aurait rependu la rumeur de son homosexualité refoulée, ou alors de sa paternité précoce… De toute façon, vu le nombre de femmes qu’il semblait fréquenter, ça ne serait pas vraiment étonnant qu’un mini-kei erre dans les rues.

Imaginez si un jour, elle croise le petit frère. O.O Nous ne voulons même pas penser à ce qu’elle pourrait se faire comme scénario dans sa tête de naine. Mais là, avouons le, plaquée contre un torse qu’elle s’entêtait à croire mou, elle avait peur. Sa déesse n’était point là pour la protéger du mal et elle ne voulait pas rester contre ce type une seconde de plus. Surtout pas pour le protéger des représailles de ses conquêtes. Il méritait tout ce qu’on lui ferait, et plus encore, pour avoir osé lui tenir la main et pire! Hurlant une rupture - *Q* La classe de pouvoir plaquer Yamamoto Keiji quand même! – elle avait pris la fuite, laissa la harpie en talons haut gagner du terrain. O.O Mais comment aurait-elle pu se douter que c’était SA vie qui était en danger désormais hein? Elle ne connaissait pas les psychopathes que fréquentait lama-boy! HAN liberté! Joie, bonheur, plus de main énorme qui tente de broyer la sienne et plus de torse coussin ou frapper… Ouai bon, ça, ça lui manquerait peut-être parce que c’était pas désagréable de frapper sur un lama… Mais à part cela, RIEN. Elle comptait bien rentrer chez elle et téléphoner à Miho pour lui dire qu’un fou furieux lui avait volé sa première fois ! Oui, ne nous emballons pas, il suffit de se souvenir l’épisode grossesse, les deux amazones ne sont pas dans le même monde que le reste des mortels… Savourant la liberté, elle ne s’était pas attendue à voir…ça!

Déjà, nous tenons à préciser que c’est vachement fourbe parce qu’aucune Reirei ne peut rester de glace devant une proposition de gambader dans les rues, ensuite è.é ou accélère parce qu’on a aucune envie qu’il nous rattrape. Le hic quand on est mesure trois pommes, c’est qu’on doit faire deux fois plus de pas pour égaler la vitesse de croisière d’un géant aux jambes énormes! Le monde est tellement injuste par moment, ok les naines peuvent se faufiler dans des endroits petits et tout, mais elles ne peuvent certainement pas échapper à un Lama furieux qui les pourchassent. Dans son esprit, c’était la panique pure, elle s’imaginait un type taureau la prenant en chasse pour lui faire dieu sait quoi. Si elle n’avait pas eu aussi peur, et qu’elle n’avait pas été aussi concentrée à accélérer le pas, elle aurait très probablement hurlé pour se débarrasser de son stalker. Nan mais des femmes, il y en avait des centaines autour de lui, alors pourquoi la suivre ELLE! Elle n’avait rien demandé, elle voulait juste aller au parc d’attraction è.é Dans un moment de lucidité, elle maudit Casper. WHY!? Ah bah parce que si le parano de peipei n’avait pas existé, elle serait avec Miho en ce moment, et Miho saurait clairement quoi faire pour la sauver. Avec Miho, jamais elle ne serait dans cette situation, en risque de perdre sa vertu à cause d’un fou qui avait décidé de jouer sa séduction façon homme préhistorique. Elle ne serait même pas surprise s’il la trainait par les cheveux…

Mais toute fuite à ses limites, sinon ça n’est plus amusant, et pour la peine, elle fini par laisser Darth Vador lui attraper le bras. Grrr èwé oui, c’est notre version des faits! Parce qu’on avouera jamais qu’il l’avait tout simplement rattrapé et agripper par le bras avant de la trainer pour qu’elle courre plus vite… Et le pire, pendant quelques secondes, elle voulait bien croire que cette femme était folle. Parce qu’elle les suivait toujours, et parce que pour entamer une chasse avec des talons comme les siens, il fallait ne plus avoir toute sa tête. Et donc, elle ne le frappa pas, pas encore, trop occupée à courir pour sa vie. Grave erreur, parce que le jello-man semblait être un pédophile d’expérience dans le kidnapping de lycéenne ! Elle n’avait pas eu le temps de reprendre son souffle qu’elle se faisait pousser dans une voiture. *Q* Une belle voiture quand même, notre demoiselle était impressionnée. Mais toujours sous le choc. Elle n’allait pas lui obéir si simplement parce qu’il lui ordonnait de boucler sa ceinture non? Elle ne bougea pas d’ailleurs. Grave erreur, quand la voiture démarra, elle se retrouva propulsée contre le coussin gonflable humain, bref, carrément sur le lama-boy. Dans une position pas franchement confortable, elle continuait de s’agiter.

« J’aurais du le savoir depuis le début! T’es Darth Vador en personne. Par étonnant que tu sois copain avec l’autre larbin voleur de Miho è.é !! Entre monstre sans cœur vous vous compléter! Mais faute d’avoir l’autorisation de mon supérieur galactique pour faire du mal au Peipei des îles, tu seras le premier périr, un message de menace pour l’être vile qui OSE monopoliser ma déesse! ET PUIS EN PLUS! Tu me kidnappes èwé !! »

Elle est supposée faire du sens? Non. è.é Mais là, elle ne pouvait que ravaler sa peur et s’en prendre à peipei mentalement, c’est très logique! S’agrippant au pervers des rues pour se redresser – il le faut bien. Elle boucla quand même sa ceinture. On n’est jamais trop prudent, qui nous dit qu’il n’a pas des gênes de Naokiki hein?! Mains crispées sur son siège un moment, elle ne bougeait plus, certaine qu’il la tuerait… Grave erreur que de laisser un silence Keiji. Parce que ça permet aux naines de réfléchir… et que penser est le premier pas vers des idées stupides…….des liens ridicules et :

« HAN !! C’est bon tu peux t’arrêter. J’ai tout compris. C’est ta façon à toi d’inviter une fille à sortir que de la kidnapper dans ta bagnole et de lui forcer un peu la main. J’ai saisis, au fond, t’es super maladroit et timide, et c’est pour ça que t’accumule les échecs. MAIS DON’T WORRY! J’ai tout compris de tes rites de cro-magnon!»

=w= … Tu crois que tu peux faire pire Yukari? Il va te jeter par la fenêtre oui..

« Bon tu m’as fais un peu flipper et tout, mais j’ai pitié de toi, avec ta tête, ça doit pas être facile tous les jours d’approcher des femmes, la nature t’as pas gâté… Pour la peine *Q* Je t’autorise à venir avec moi au parc d’attraction. Je sais, contrôle ton bonheur ! Tu pourras même me gagner une peluche et m’acheter une Kit Kat !»

Ok... on a rien dit!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cookie, eatable admin'
Avatar : Yamashita Tomohisa by Reirei <3
DC : Sainte Miho
Posts : 107
Age : 29
Situation : Free for you baby <3
Ambition : Devenir Mister Tokyo... mais attention, le seul et l'unique !
Études : Todai: 3ème année, finances
À l'école : Président de: Si tu aimes Keiji tapes dans tes mains
Profession : Etudiant
Agenda : * Entraîner la Junko à une soirée digne de ce nom et sans engagements !
* Voir avec Hiroto pour cette exposition, il doit aimer l'art.
* Découvrir si un mini Keiji existe réellement.
* Eviter les chambres SM en compagnie de la potentielle mère du gamin
* Placer le Kiki en pension pour femmes, ça lui fera le plus grand bien
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   Dim 2 Jan - 21:47

Sandy le poisson rouge ?
Il était grand temps qu'il ait une conversation sérieuse avec Junpei au sujet des fréquentations de sa petite amie. Il ne pouvait pas s'engager à avoir le même entourage, c'était impossible. Dès ce soir, il emmènerait son ami en boîte pour en faire quelqu'un de bien, quelqu'un d'infidèle qui était allergique au mot "engagement". Et oui, ce type de profil était un profil qu'on pouvait qualifier de respectable selon les critères du lama, bien évidemment.
Quoiqu'il en soit, la naine semblait penser qu'il la coursait, elle n'avait pas entièrement tort sans avoir pour autant totalement raison. Il fallait qu'elle réalise que c'était pour son bien. Si Truc lui tombait dessus, il ne donnait pas chère de sa peau. Elle était du genre particulièrement sadique en revanche tout comme au lit et... ok, ok, on vous épargne les détails nobles âmes sensibles ! Bref, en bon héros, il l'avait poussé dans sa voiture sans lui demander auparavant si elle préférait affronter Truc et puis, il avait demarré. Cette imbécile de naine n'avait pas été assez rapide, ou juste trop suicidaire, pour attacher sa ceinture à temps et s'était retrouvée contre lui. Un Naoki aurait probablement râlé, ou serait probablement déjà mort dans un accident de la route. Keiji avait contrôlé la situation et s'était contenté de regarder dans son rétro pour voir Truc agiter des bras, furieuse. Hum... allez, prions pour qu'il ne la recroise pas de sitôt. Après un coup pareil, elle voudrait probablement écarteler la naine qui se tenait à ses côtés et qui avait enfin attaché sa ceinture.
Lui prêtant d'ailleurs enfin de l'attention, il n'avait pas roulé moins vite pour autant. Ok, on pouvait lui dire que Truc ne les rattraperait jamais à pieds, mais ça ne changerait sans doute pas grand chose quand on aimait la vitesse à ce point.

- Dis... je vais peut être te paraître chiant en disant ça, et pour une fois c'est pas vraiment le but... mais ça t'ennuierais de parler japonais quand je suis là ?

Keiji, elle parle japonais.
On sait... mais un japonais d'évadée de l'asile, ça ne veut pas dire grand chose. Et personnellement, il n'avait pas franchement envie de se bousiller les neurones à tenter de comprendre quoique ce soit. Comme d'habitude, de toute manière, il ne préférait retenir que l'essentiel. Peut être la raison qui faisait qu'il était si décontracté au lieu de se vexer de toutes ses attaques. La chieuse qui parviendrait à le mettre en colère n'était pas née. A la rigueur, il voulait bien la balancer par la fenêtre, mais juste pour se faire plaisir. Plaisir ridicule quand on venait de sauver la vie à la personne destinée à jouer le rôle le plus important dans le jeu du lancer de nains... ahahahaha... oui, oui, il se marrait vraiment, c'est qu'il en était fier de sa blague intérieur.
Ahem. Bref, retrouvons notre sérieux l'espace de quelques minutes et concentrons nous un peu. Essayons de faire un effort minimum et de comprendre les raisons de la furie de la naine. Peut être qu'elle était en colère qu'il ne l'ait pas embrassé ? Aaaah les femmes... elles en voulaient toujours plus, c'était parfois fatigant.
Bref... à ce qu'il avait compris... il pouvait répondre:

- Alors écoute moi bien cette fois Potiron...

Pas assez précis... plus de fermeté:

- ... mais quand je dis bien, c'est bien. Pars pas dans tes délires de gamine amoureuse de Goldorak et compagnie hein ?

Assez clair, prions pour qu'elle puisse comprendre cette fois ci et lançons le principal:

- Premièrement, j'irai jamais au parc d'attractions avec toi parce que tu vas dégobiller partout et j'ai pas pris ton bavoir Dora l'exploratrice.
Deuxièmement, ce qui vient après le premièrement, je t'ai pas kidnappé. Je t'ai sauvé la vie, la femme qui nous suivait t'aurais fait connaître d'attroces souffrances avant de t'enterrer vivante.
Troisièmement, et note que c'est le point le plus important, alors je demande toute ton attention sur ce coup là: toi et moi, on va bosser ensemble.


Hein ? Inutile d'expliquer les premiers points, elle n'allait probablement pas les retenir vu comme elle était partie. Mais pour la suite... oh oui c'était démoniaque. Il en avait presque honte, avoir une telle idée dans ce genre de situation, c'était digne du plus grand méchant de tous les temps. Mais que voulez-vous, difficile de ne pas y penser !
Elle n'aimait pas Junpei qui lui volait sa Miho, il n'aimait pas que Miho rende son Junpei impuissant... tout ce qu'il avait dire lui c'était: BINGO !

- On va fonder une alliance de héros de l'espace pour sauver ta Miho de l'infâme Junpei... et pour sauver Junpei de Miho la castreuse d'hommes... à chacun son point de vue, tu me suis ou je rajoute un rire démoniaque pour être dans ton ton ? Muahahahahahaha

Euh Keiji... non sérieux, vous allez nous faire flipper là =.=


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Junko after the wedding:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé ;;
MessageSujet: Re: Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la naine Jedi rencontre le Seigneur Sith || Fish-man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made in Japan :: 
HAVE A BEER
 :: Les anciens tomes
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com