AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy New Year. ft Hinata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Happy New Year. ft Hinata   Dim 2 Jan - 3:24

Tenue

Aujourd’hui on fêtait la fin d’une année et le commencement d’une autre.. Oui c’était le nouvel an. Malgré que ce jours soit si particulier, Mei Lin avait eu l’obligation d’aller s’occuper des animaux au magasin. Il n’y avait aucuns clients, bien trop occupés à préparer ce 31 Décembre comme il se doit, et de ce fait Mei se retrouvait seule à nettoyer les box des chiens et à changer la litière des chats. Autant dire que c’était l’éclate totale .. Seuls les aboiements mettaient un peu d’ambiance. La pendule indiquait dix sept heures et notre petite chinoise avait enfin terminé d’accomplir les différentes tâches qui lui étaient attribuées. Elle se dirigeait d’un pas joyeux vers les vestiaires, raccrochant la veste qui portait l’enseigne du magasin, et saluait les animaux en leur souhaitant une bonne année en avance. Ces pauvres bêtes seront seuls dans le noir à être effrayer par les différents feu d’artifices qui auraient lieu au quatre coins de la capitale. Elle ferma la porte à clef, puis baissa le rideau de fer, avant de partir en direction de son appartement afin de se préparer. Des amis l’avaient invités en discothèque pour ce nouvel an. Une demi heure plus tard, Mei arriva chez elle, et courut prendre une douche. Une fois celle-ci terminé, la demoiselle se plaça devant son armoire, cherchant la tenue idéale pour cette soirée… Malheureusement sa garde de robe n’avait rien de bien exceptionnelle. Un soupire s’échappait d’entre ses lèvres, tandis que quelqu’un frappait à sa porte. C’était une amie qui était venue la rejoindre chez elle. Par chance cette amie travaillait comme assistante pour un styliste, elle l’aida donc à trouver la tenue parfaite.

Le soleil se couchait, les buildings revêtaient leurs vêtements de nuit et l’heure du rendez vous était proche. Mei Lin terminait de se préparer, tandis que son amie appelait un taxi pour les emmener sur les lieux du rendez vous. Leur H était là, il fallait partir, le taxi attendait en bas de l’immeuble depuis déjà cinq minutes. Notre petite vendeuse contempla son reflet dans le miroir, se coiffant rapidement, puis se fit tirer par l’apprentie styliste. Elle eut juste le temps d’attraper son sac qu’elles étaient déjà dans l’ascenseur. Le trajet fut rapide, le chauffeur ayant prit les petites routes pour éviter les embouteillages. Une foule se pressait devant l’entrée, où deux énormes gorilles se chargeaient de renvoyer les personnes qui n’avait pas le standing pour fréquenter cette discothèque. Fort heureusement le fils du patron était un ami de Mei , et elle n’eut aucun soucis pour rentrer, bien au contraire si vous voyez ce que je veux dire. Bref.

Mei Lin retrouvait ses amis assis à une table non loin de la piste et du DJ pour son plus grand bonheur. Elle allait pouvoir s’amuser et se défouler sans retenue pour cette fin d’année qui s’annonçait parfaite. La musique commençait à résonner contre les murs, les spots à éclairer de tous les côtés faisant des jeux de lumières, et les gens à occuper la piste. Une s’était écoulée et l’alcool coulait à flot. Coupe de champagne en main, Mei bougeait son corps au rythme de la musique, lançant quelques regards au disc jockey qui la dévorait des yeux. Un sourire et le voilà tout gaga.. Il lui en fallait peu. Finalement elle se mit à l’ignorer, se donnant corps et âme à la fête. D’ailleurs la pauvre était tellement prise dans l’ambiance de la soirée qu’elle ne fit pas attention où elle mettait les pieds, se coinça son talon dans un câble électrique, manquant de tomber. Par chance, seul son verre de champagne était victime de cette maladresse… Avec une pauvre chemise qui se retrouvait tâchée.

«  Oups… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happy New Year. ft Hinata   Dim 2 Jan - 19:56

Tenue ;;

Encore une journée qui se terminait bien. Les vacances touchaient bientôt à leur fin mais je n’étais pas mécontent en même temps. J’avais passé de bons moments pendant ces derniers jours. Des rencontres fortuites et des aveux embarrassant. Au fond, regrettais-je de lui avoir dit mes sentiments ? Je n’en sais rien et pour l’instant, je n’ai pas la tête à penser à ça. J’étais assis sur mon canapé à visualiser la télé quand Lucifer se jeta sur moi, la laisse dans sa gueule. Je compris de suite qu’il voulait sortir et je ne le fis pas attendre. Levant mes fesses, je fis un petit tour par ma chambre pour me changer de haut puis je pris une veste et attacha mon chien. Aujourd’hui je ne savais que faire pour le nouvel an. Sortir avec des potes ? Reste seul chez moi à manger des m&m’s devant un vieux film pourri ? J’avais le choix des armes. Bah on verra le moment venu. Dehors, il faisait bon. Pas trop froid, pas trop chaud, le juste milieu qui me plaisait tant et mon molosse était du même avis que moi. Nous fîmes alors un petit tour dans le parc, saluer les passants et jouer un peu avec les enfants avant de faire du lèche vitrine. Faut pas croire ! Même si je suis un homme, j’aime beaucoup faire les boutiques mais aujourd’hui, rien ne me convenait alors j’abandonnais ma recherche.

Trottinant dans les rues de Tokyo, je me surpris à siffloter comme un bien heureux, les pensées vagabondant un peu n’importe où mais mon chien me tirait une nouvelle fois de ma rêverie en tirant un bon coup sur la laisse. Je glissai bêtement sur la neige et tomba sur les fesses. Un juron s’échappa de mes lèvres tandis que je me frottais le bas du dos en rallant mais Lucifer n’eu pas d’autre idée que de me sauter dessus pour venir me lécher le visage. Les gens autours de moi riaient, me pointaient du doigt mais je ne pouvais rien faire. Une immense boule de poil m’écrasait de tout son poids et quand il cessa de me faire la fête, monsieur resta couché sur moi. Je fis la grimace en le dévisageant et lui ordonna de descendre. Comme une brave bête, l’animal écouta et me laissa me relever tranquillement. Donnant un coup sur mes vêtements pour retirer la neige, je soufflai puis repris mon chemin. J’avais l’humeur bien trop solide pour déprimer, non, j’étais presque euphorique et cela faisait peur. Le temps passait doucement, cela faisait presque une heure que nous gambadions dans la ville et Luce ne semblait s’y déplaire. Malheureusement, mon portable venait encore gâcher ce moment de calme. Un appel … Faisant la moue, je décrochai sans grand conviction et je fus surpris d’entendre la voix d’une amie. Elle et sa bande de potes allaient faire la fête ce soir pour célébrer la nouvelle année et elle m’invitait. Comment refuser quand c’est si gentiment proposé ? J’acceptai donc et raccrocha. Je ne comptais pas emmener Lucifer avec moi et il ne me restait qu’un choix, l’amener à mes parents.

Heureusement pour moi, mes parents n’habitait pas loin et le car autorisait les animaux … Enfin, le chauffeur connaissait bien mon chien, sachant qu’il est dans l’armée lui-aussi. Bref ! Je pris un aller retour pour la maison familial et déposa la bête avant de repartir chez moi. Je fis vite, pas la peine de s’attarder chez les parents mais je leurs promis de venir les voir dans la semaine, pour leur souhaiter la bonne année. Compte là-dessus. Je leur dit mais j’oublie juste après, c’est ma mère qui me le rappelle en téléphonant chez moi. Bref ! Une fois de retour à l’appartement, je me jetai presque dans la salle de bain pour me laver, me coiffer, m’habiller et même me parfumer ! Je n’avais pas trop l’envie de mettre trois plombs dans la salle d’eau et je réussis à rester une bonne demi-heure avant de sortir et de mettre une veste. Il était assez tard pour partir et rejoindre la bande à la boite de nuit. Bon, je connaissais les lieux, pas besoin de carte mais mon amie a quand même voulut venir me chercher devant chez moi … en voiture. Résultat, nous arrivions assez vite sur le lieu du rendez-vous. D’ailleurs, le gorille devant l’entrée nous laissa passer sans rien dire, même pas un bonsoir ou jenesaisquoiencore. Je m’en moquais hein, il pouvait bien rire pleurer ou quoique se soit d’autre, ça ne me préoccupais pas plus que ça. A l’intérieure c’était l’effervescence. Ça bougeait, dansait, buvait et je ne tardai pas à rejoindre le mouvement. Un verre à la main, une fille qui se remuait devant moi et j’étais déjà prit dans le jeu. Combien de verre ? J’avais arrêté des les compter à partir du troisième pour me concentrer sur ma danse mais bon … Arriver à un moment, ça tanguait trop et je stoppai tout mouvement brusque pour aller de côté. Je croyais pouvoir y arriver mais non … Une personne –dont j’ignore le nom- me rentra dedans et renversa le contenu de son verre sur mon haut. Je sentis mes cheveux s’hérisser et je cru bien que j’aller m’énerver mais bizarrement … J’étais stone, complètement dans un autre monde. Il me fallut quelques minutes avant de tout réaliser, surtout en entendant son petit « Oups » qui me fit grimacer.

Hinata ;; C’est le cas de le dire … Oops …

J’étais trempé et je puais l’alcool en plus de ça. Que demander de plus pour le nouvel an. Relevant la tête, j’examinai la jeune fille et je du bien avouer qu’elle était forte charmante. Mais à quoi je pouvais bien penser dans ce genre de moment ? Que faire de plus ? Je n’allais pas piquer ma crise sur cette fille … Après tout, je n’étais pas du genre violent même avec les hommes. Ma foi, je resterais trempé et à moitié bourré qui plus est. La totale.
Revenir en haut Aller en bas

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happy New Year. ft Hinata   Mer 5 Jan - 20:07

La soirée avait bien commencé mais un petit incident avait interrompu Mei Lin dans l’effervescence de la fête. La pauvre s’était pris les pieds dans un câble et avait renversé son verre de champagne sur une chemise blanche innocente.. Maintenant il ne restait plus qu’à relever la tête et de découvrir à qui pouvait-elle bien appartenir. Lentement mais sûrement, la jeune fille relevait la tête, jusqu’à se retrouver face à face avec un jeune homme, qui lui rappelait vaguement quelqu’un sur le coup. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, examinant les moindres recoins de son visage.. Elle n’avait pas encore consommé assez d’alcool pour être complètement bourré. Mei retrouva ses esprits au son de sa voix, et secoua discrètement la tête avant d’attraper une serviette et d’essuyer la tâche ; c’était instinctif. Finalement, elle présenta ses excuses en baissant plusieurs fois la tête d’affilée. Décidemment c’était une maladroite en puissance, elle ne devait rien tenir dans ses mains sous peine de causer un tsunami ou bien même l’apocalypse ! Ses prirent une légère teinte rosée, et elle posa son verre vide sur une table avant de continuer à tenter avec tant bien que de mal de réparer sa bêtise. Par ailleurs, elle se sentait tellement coupable d’avoir gâcher la fête de ce garçon, qu’elle lui déboutonna la chemise à partir du bas, où s’était renversé le champagne.

«  Il faudrait vous changer, vous allez puer l’alcool après… Vous avez un vêtement de rechange ? »

Ses yeux chocolats se posèrent une nouvelle fois sur lui, il n’avait pas l’air d’être très frais. À en juger par son verre à moitié vide et ses yeux légèrement rouges, il avait dû commencer à boire depuis un long moment et ne s’était pas encore arrêté. Mei Lin lui prit doucement le verre des mains pour le poser à côté du siens, et rapprocha son visage pour l’examiner plus en détail. Elle haussa un sourcil à son air d’être complètement ailleurs… Elle ancra son regard dans le siens et un flashback lui vînt soudainement à l’esprit.

F l a s h b a c k

L’obscurité et une proximité des plus troublante… Je ne voyais rien mais je pouvais aisément sentir sa peau contre la mienne et ses lèvres brûlantes parsemé mon cou et mon buste de baisers. Je ne sais comment, mais j’étais en sous vêtement, plaquée contre un mur à caresser le corps d’un homme que je connaissais que depuis quelques minutes, mais j’ai défaillis devant ma pulsion et puis cette pièce si étroite où nous étions enfermé qui n’arrangeait pas les choses. Mes ongles frôlaient la peau de son dos, laissant sûrement la trace de leur passage, et mes lèvres entrouvertes lui faisait parvenir la douce mélodie de mon plaisir. Nos lèvres se scellèrent dans un énième baiser et je pouvais sentir son souffle saccadé caresser mon visage et entendre sa voix rauque qui était comme une belle musique à mes oreilles..

F i n d u F l a s h b a c k

Mei Lin était figée sur place, choquée de voir que cet homme avec qui elle avait partagé ce moment dans ce souvenir était en face d’elle complètement stone. Tokyo était une grande ville, comment deux personnes destiné à se voir qu’une seule fois pouvait se recroiser encore et dans une discothèque bondé de monde pour fêter le nouvel an ? Sa main laissa tomber la serviette au sol, alors que la jolie chinoise ne le lâchait plus du regard. Finalement, au bout de quelques instants, elle attrapa un verre au hasard et le but cul sec. Double vodka… Une brûlure lui parcourait la trachée et vînt exploser au niveau de son estomac, provoquant une agréable sensation de légèreté.

 « Encore désolé.. Bonne soirée ! »

Sans dire un mot, Mei lui tourna le dos et partit en direction de la piste de danse. Se mêler à la foule, oublier ce léger incident et cette personne et tout ira bien. Elle se remit à danser en douceur, et ondulait son corps au rythme de la musique, jetant un coup d’œil à l’endroit de l’incident… Personne. Il avait sûrement dû retourner s’amuser, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité ;;
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happy New Year. ft Hinata   Ven 7 Jan - 18:20

Une journée paisible à ne rien faire, un début de soirée plutôt bien arrosé avec une bande de potes, le lot habituel pour un jeune de mon âge. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, monde qui commençait légèrement à tourner pour moi. Ma vision devenait mauvais et ma tête commençait à me faire mal alors je quittai la piste de dance. Un bon choix ou pas ? Je me demande ce qui serait arrivé si j’étais resté à ma place avec la personne qui me chauffait auparavant ? Bonne question, moi-même je me pose la question. Mais pour l’instant, je ne peux pas dire que ça aurait été pire que maintenant. Ma pauvre chemise que j’avais lavé et repassé moi-même -et ouais!- était trempée de … Champagne. Non seulement c’était froid, mouille mais en plus ça puait l’alcool à plein nez. Ainsi, on allait pouvoir me pister n’importe tout pour le reste de la soirée. La colère se lisait facilement sur mon visage, j’étais légèrement à cran à cause de la boisson mais en y repensant, je n’avais pas besoin de m’énerver contre elle, non ? Il me fallut un temps de réflexion avant de vraiment me calmer et zieuter la maladroite qui relevait enfin sa tête. Son regard croisa le miens et je me sentis défaillir en remarquant qu’elle était encore plus belle. Euh … N’étais-je pas énervé à cause d’elle ? Je ne sais plus, c’est un peu le fouillis dans ma tête ~ D’ailleurs, je cru ne pas la connaitre, d’avoir en face de moi une parfaite inconnue. L’alcool ça sert finalement. J’avais cette étrange impression d’être passer au rayon x, ses yeux parcourant le moindre recoin de mon visage. Mes joues virèrent un peu plus au rouge mais qu’est-ce que cela pouvait bien changer avec les verres que j’avais engloutis avant ? Et cela allait de mal en pire quand elle prit une serviette et tenta d’essuyer la tâche de champagne. Je faillis lui dire que c’était inutile et tout le toutim mais ma voix s’étrangla dans ma gorge et aucun mot ne voulut en sortir. Zut alors! J’ignore même quoi lui dire à présent, c’était grave! Instinctivement, ma main libre s’était levée pour aller retenir les siennes mais voila qu’elle se stoppait à mi-chemin, net. La jeune Coréen se confondis en excuse, baissant la tête à plusieurs reprises et je ne pouvait m’empêcher de lui dire que ce n’était vraiment rien. Oui mais … Rien à y faire ~ Elle posa son verre vide sur une table et entreprit de déboutonner le bas de ma chemise où la tâche se trouvait et je sentis le chaud me monter encore plus vite au crâne.

« Il faudrait vous changer, vous allez puer l’alcool après… Vous avez un vêtement de rechange ? »

Hinata ;; Euh non … Je n’ai que ça ..

J’avais du mal à bien articuler, les mots se retrouvant à moitié bouffés tendit que je tentais de récupérer ma chemise entre les mains de la jeune fille. Ça me rendait mal à l’aise comme si elle me déshabillait en entier. Son regard chocolat et perçant s’encra à nouveau dans le miens, me faisant tressaillir. Ma gêne augmenta encore plus quand il s’empara de mon verre à moitié vide pour le poser à côté du siens. Mon dieu, que se passait-il ? Mon corps refusait de m’obéir, j’étais comme paralysé par sa faute. Et ça ne s’arrangeait vraiment pas! Cette fille rapprocha son jolie minois de mon visage, me forçant à loucher pour essayer de la regarder bien en face. Oui, j’étais pas frais comme elle pouvait le penser et je regrettais vraiment le dernier verre ingurgité. Je pouvais sentir son souffle se mélanger le miens, la peur me tordant les boyaux. Je craignais qu’elle sente cette méchante odeur d’alcool mais cela ne semblait pas la perturber. Non, elle me fixait comme si j’avais quelque chose entre les deux yeux et cela avait le don de me gêner. Vraiment, sa tête ne me revenait pas. J’ignorais qui elle pouvait être et plus chercher à me souvenir et plus le tambourinement dans ma tête s’intensifiait. Un petit « aie » s’échappa de mes lèvres tandis que je fronçais les sourcils, qu’avait-elle à la fin ???

Soudainement, je la vis lâcher sa serviette qu’elle tenait en main, son regard ne me lâchant pas d’une semelle. La pauvre semblait figée sur place comme si elle venait de voir un monstre ou même un fantôme … étais-je aussi mal en point que cela ?? Haussant un sourcil, j’examinais sa réaction en silence, jouant les statuts (nain de jardin). Le reste se passa trop vite pour moi et j’en restais choqué. La jeune inconnue prit un verre au hasard et le bus cul sec devant mes yeux rond comme des ballons. Elle était folle ? Psychologiquement dérangée ou quoi ?

« Encore désolé.. Bonne soirée ! »

Euh ouais … Okay … Je n’avais pas eu le temps de bouger, réagir ou même ouvrir la bouche qu’elle me tourna le dos et s’éclipsa comme elle était venu. J’avais d’une grosse patate comme ça, la chemise à moitié ouverte avec une tâche dessus … Un soupire réussit à franchir mes lèvres tandis que mon mal de crâne montait en intensité. Qui était-elle cette fille ? Et pourquoi partir si vite, je me le demandais bien. Sans réfléchir plus longtemps, je me déplaça et rejoignis mes amis qui étaient resté près d’une table. J’allais aussi m’y installer et souffler, les coudes sur la table, à moitié avachit. Je croyais me reposer un peu, le temps que ma tête décide d’arrêter de tourner mais un truc surprenant se produisit. Un grand de froid me saisit et je cru que j’allais mourir sur la place. Un idiot avait eu la bonne idée de me jeter un seau d’eau FROIDE dessus et de rire comme une baleine après. J’étais plus que trempé et j’avais faillis m’étouffer en essayant de reprendre mon souffle. Des goutes d’eau dégoulinaient de mes cheveux pour aller s’écraser sur mon torse en coulant le long de mon cou. La colère montait d’un cran puis de trois. Je me tourna dans l’intention de le taper mais cet abrutit était déjà partit.

Hinata ;; ‘Foiré!

Je grelotais sur place, l’alcool n’arrangeant pas mon état et pourtant … je marchais un peu n’importe où pour retrouver ce mec. Encore faut-il que je regarde où je marche car je réussis à trébucher et percuta violemment une personne qui tomba sous mon poids. Je me retrouvai au-dessus d’elle et capta bien vite que c’était encore la jeune fille. Un sourire béat fleurie sur mon visage, l’idée d’étriper le mec m’étant sortit de l’esprit.

Hinata ;; Tiens! Encore toi ? On dirait qu’on inverse les rôles ?

De quoi causais-je ? Je me sentais défaillir, l’alcool ne m’allait pas du tout et je compris même que je ne pouvais le tenir. Quel ironie du sort, je n’avais même pas la force ou l’état d’esprit de me relever et d’aider la jeune fille, restant à moitié sur elle. Si seulement je n’avais pas ce mal de tête qui me brouillait les idées … Promis, j’arrête de boire~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ;;
MessageSujet: Re: Happy New Year. ft Hinata   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy New Year. ft Hinata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made in Japan :: 
HAVE A BEER
 :: Les anciens tomes
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit